Le sanctuaire d'Itsukushima sur l'Ile de Miyajima dans la mer de Seto, Japon, 2010
Le sanctuaire d'Itsukushima sur l'Ile de Miyajima dans la mer de Seto, Japon, 2010
Le sanctuaire d'Itsukushima sur l'Ile de Miyajima dans la mer de Seto, Japon, 2010 - Clément Gilles
Le sanctuaire d'Itsukushima sur l'Ile de Miyajima dans la mer de Seto, Japon, 2010 - Clément Gilles
Le sanctuaire d'Itsukushima sur l'Ile de Miyajima dans la mer de Seto, Japon, 2010 - Clément Gilles
Publicité
Résumé

Avec Takemitsu, Joe Hisaishi, Holst, Steve Reich, Shin Ishiro Ikebe, Bach, Saint-Saëns, Alan Hovaness...

En savoir plus

Ephéméride 

  • Les Huit mélodies japonaises d'Alexandre Tansman sont créées le 2 février 1922 par la chanteuse Marya Freund sous la direction d’André Caplet 

Alexandre Tansman, né à Łódź en Pologne et naturalisé français, était membre de l’Ecole de Paris.  Arrivé à Paris en 1919, il fait la connaissance de Ravel, qui reconnait tout de suite le talent du jeune compositeur, il lui présente des membres du groupe des Six, Florent Schmitt et Jacques Ibert. Alexandre Tansman  rencontre très vite le succès, les meilleurs chefs d’orchestre de l’époque dirigent sa musique. Il effectue un tour du monde au début des années 30, il se rend des Etats-Unis (où il est acclamé) à l'Extrême-Orient, en passant par l'Asie du sud-est, Ceylan, les Indes et l'Égypte, un voyage au cours duquel il nourrit son goût pour les cultures du monde.
Ravel lui présente aussi la soprano Marya Freund, dont le répertoire est surtout celui du début du XX S., elle est la créatrice des Huit mélodies japonaises, le 2 février 1922 sous la direction d’André Caplet dans leur version avec orchestre, puis en novembre de la même année, dans la version piano.
Sur la partition, les textes japonais sont écrits en français et traduits en polonais.
Le disque que nous entendons est un premier enregistrement mondial, il date de 2015 (et reste unique), sorti chez "Acte préalable", un label polonais

À réécouter : Alexandre Tansman, l’enfant prodige de Łódź

Les Tuyaux de Kerscho !

  • Une soirée au pays du soleil-levant avec "La Femme Samouraï ", une création mondiale de Pierre Thilloy par l'Orchestre National Avignon-Provence ce vendredi 5 février à 20h30 sur la chaîne Youtube de l'Opéra Grand Avignon.

L’Orchestre National Avignon-Provence nous embarque pour le Japon avec cette commande au compositeur Pierre Thilloy, pour une soirée au pays du soleil-levant guidée par un danseur interprète (Yon Costes) et le son des tambours taïkos (tambours japonais), sous la direction du chef Gast Watlzing.
Le samouraï est le symbole d’une culture qui véhicule sagesse et valeurs de la chevalerie. La femme est guerrière ou geisha, déesse ou matrice, mère ou femme. Ces deux figures sont tout autant mythes que symboles, réalités que fantasmes.
L’oeuvre de Pierre Thilloy est une fresque musicale où la transe sonore et visuelle compose une sorte de danse initiatique et tribale.

Publicité

Captation vendredi 5 février à 14h à l'Opéra Grand Avignon et diffusée à 20h30 sur la chaîne Youtube de l'Orchestre National Avignon-Provence.
L'accès est gratuit.

Quelle musique entendez-vous sur " Le bleu du ciel " d'Edouard Taufenbach et Régis Campo

Photo extraite de la série "le bleu du ciel", oeuvre à 4 mains d'Edouard Taufenbach (photographe) et Régis Campo (compositeur)
Photo extraite de la série "le bleu du ciel", oeuvre à 4 mains d'Edouard Taufenbach (photographe) et Régis Campo (compositeur)
- Edouard Taufenbach, Bastien Pourtout. Courtesy Prix Swiss Life, Gal. Bigaignon
  • Allegretto vous propose de participer à la programmation musicale du vendredi 5 février en vous inspirant de la photo extraite de la série "le bleu du ciel" une oeuvre à 4 mains d'Edouard Taufenbach (photographe) et Régis Campo (compositeur)

Un an après avoir été consacrés par Le Prix Swiss Life à 4 mains, le photographe Edouard Taufenbach et le compositeur Régis Campo présentent leur œuvre originale commune, Le Bleu du ciel, à l’occasion d’une exposition inédite à la Galerie Thierry Bigaignon à Paris, du 2 au 16 février 2021.Le vol de l'hirondelle, un symbole de liberté.
" Le Bleu du Ciel" prend pour point de départ un souvenir d'enfance, celui du chant des hirondelles dans le ciel et de leur rassemblement sur les fils électriques avant leur voyage vers le Sahara.
Associé aux idées de voyage et de liberté, le vol de ces oiseaux a inspiré à Edouard Taufenbach et Régis Campo l'image d'une "partition faite de ruptures, d'accélérations et de silences". 

Vos idées ici

La chronique : " Les grands Macabres " 

  • Pour retrouver la chronique de Bertrand Dicale : " Sid Vicious, comme ça devait finir "

C'est ici !

Références

Programmation musicale

  • 11h00
    Mon voisin Totoro : The wind forest
    Mon voisin Totoro : The wind forest
    Joe Hisaishi
    Mon voisin Totoro : The wind forest
    Album Dream songs (2020)
    Label DECCA
  • 11h07
    Pacific overtures : Poems
    Pacific overtures : Poems
    Stephen Sondheim
    Pacific overtures : Poems

    Interprètes Original Broadway Cast

    Album Pacific overtures (Original Broadway Cast Recording)
    Label RCA (RCD1-4407)
  • 11h13
    Improvisation sur O gloriosa domina (duo shakuhachi biwa)
    Improvisation sur O gloriosa domina (duo shakuhachi biwa)
    Jordi Savall
    Improvisation sur O gloriosa domina (duo shakuhachi biwa)

    Interprètes Montserrat Figueras, Capella Reial De Catalogne, Hesperion XXI

    Album Dialogues / Hispania et Japan (2011)
    Label ALIA VOX (AVSA 9883)
  • 11h17
    Suite japonaise op 33 H 126 : Prélude : Chant du pêcheur
    Suite japonaise op 33 H 126 : Prélude : Chant du pêcheur
    Gustav Holst
    Suite japonaise op 33 H 126 : Prélude : Chant du pêcheur

    Interprètes Andrew Davis

    Album Gustav Holst : Oeuvres pour orchestre / vol 2 (2011)
    Label CHANDOS (CHOS CHSA 5086)
  • 11h20
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse cérémoniale
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse cérémoniale
    Gustav Holst
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse cérémoniale

    Interprètes Andrew Davis

    Album Gustav Holst : Oeuvres pour orchestre / vol 2 (2011)
    Label CHANDOS (CHOS CHSA 5086)
  • 11h22
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse de la marionnette
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse de la marionnette
    Gustav Holst
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse de la marionnette

    Interprètes Andrew Davis

    Album Gustav Holst : Oeuvres pour orchestre / vol 2 (2011)
    Label CHANDOS (CHOS CHSA 5086)
  • 11h23
    Suite japonaise op 33 H 126 : Interlude : Chant du pêcheur
    Suite japonaise op 33 H 126 : Interlude : Chant du pêcheur
    Gustav Holst
    Suite japonaise op 33 H 126 : Interlude : Chant du pêcheur

    Interprètes Andrew Davis

    Album Gustav Holst : Oeuvres pour orchestre / vol 2 (2011)
    Label CHANDOS (CHOS CHSA 5086)
  • 11h24
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse sous le cerisier
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse sous le cerisier
    Gustav Holst
    Suite japonaise op 33 H 126 : Danse sous le cerisier

    Interprètes Andrew Davis

    Album Gustav Holst : Oeuvres pour orchestre / vol 2 (2011)
    Label CHANDOS (CHOS CHSA 5086)
  • 11h27
    Suite japonaise op 33 H 126 : Finale : Danse des loups
    Suite japonaise op 33 H 126 : Finale : Danse des loups
    Gustav Holst
    Suite japonaise op 33 H 126 : Finale : Danse des loups

    Interprètes Andrew Davis

    Album Gustav Holst : Oeuvres pour orchestre / vol 2 (2011)
    Label CHANDOS (CHOS CHSA 5086)
  • 11h30
    Nagoya guitars - arrangement pour 2 guitares acoustiques
    Nagoya guitars - arrangement pour 2 guitares acoustiques
    Steve Reich
    Nagoya guitars - arrangement pour 2 guitares acoustiques

    Interprètes Emanuele E Forni

    Album Ceci n'est pas une guitare / Vol.16 (2007)
    Label STRADIVARIUS (STR 33775)

L'équipe

Denisa Kerschova
Denisa Kerschova
Denisa Kerschova
Production
Arnaud Chappatte
Réalisation
Laurent Lefrançois © okarinamusique.com
Laurent Lefrançois © okarinamusique.com
Laurent Lefrançois
Réalisation
Maud Noury
Collaboration