Marie Jaell (1846-1925), jeune femme, coiffée d'un élégant chapeau.
Marie Jaell (1846-1925), jeune femme, coiffée d'un élégant chapeau.
Marie Jaell (1846-1925), jeune femme, coiffée d'un élégant chapeau. - Ganz, J. / Gallica
Marie Jaell (1846-1925), jeune femme, coiffée d'un élégant chapeau. - Ganz, J. / Gallica
Marie Jaell (1846-1925), jeune femme, coiffée d'un élégant chapeau. - Ganz, J. / Gallica
Publicité
Résumé

« Un nom d’homme, et vos partitions seraient sur tous les pianos ». Voilà ce que déclare Franz Liszt à l’une de ses disciples, Marie Jaëll (1846-1925) qui malgré tout conservera son identité féminine pour signer ses œuvres.

En savoir plus

[première diffusion : 13 décembre 2019]

Pianiste virtuose accomplie, élève de Camille Saint-Saëns qui soutient sa carrière, Marie Jaëll a composé dans presque tous les registres, de l’opéra au poème symphonique, en passant par les mélodies et les concertos. Les sœurs Labèque, Hervé Niquet, Xavier Philips, Romain Descharmes ou Cora Irsen ont contribué par leurs enregistrements à nous faire mieux connaître cette passionnante musicienne.

Publicité

Marie Jaëll pianiste, compositrice est née Trautmann à Steinseltz, au nord de l'Alsace, le 17 août 1846, décédée à Paris le 4 février 1925.

Elle étudia d'abord en Allemagne puis au Conservatoire de Paris où elle obtint brillamment le Premier Prix en 1862.

Marie Jaëll se consacra aussi de manière originale à l'étude de la technique pianistique. Sa méthode d'enseignement du piano est toujours pratiquée. Enseignement du piano basé sur la physiologie. Elle a laissé près d'une dizaine d'ouvrages qui précisent et détaillent sa pensée.

Les archives de la musicienne ont été données par sa famille à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg où elles peuvent être consultées :  

Association Marie Jaëll Montessori : en savoir plus 

« Marie Jaëll (1846-1925), de l'Alsace à l'Europe » sur https://www.mariejaell-alsace.com

Programmation musicale

  • Retrouvez la programmation musicale de l'émission ici