La Symphonie fantastique au Festival de Musique Interplanétaire (Royal Festival Hall de Londres le 23 novembre 1958) ©Getty - KEYSTONE-FRANCE / Gamma-Rapho
La Symphonie fantastique au Festival de Musique Interplanétaire (Royal Festival Hall de Londres le 23 novembre 1958) ©Getty - KEYSTONE-FRANCE / Gamma-Rapho
La Symphonie fantastique au Festival de Musique Interplanétaire (Royal Festival Hall de Londres le 23 novembre 1958) ©Getty - KEYSTONE-FRANCE / Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Est-il vrai que chaque orchestre a son répertoire de prédilection ?

En savoir plus

Pourquoi tel orchestre se sent-il comme un poisson dans l’eau avec un répertoire précis ?
Pourquoi le Concertgebouw d’Amsterdam est-il réputé l’orchestre mahlérien par excellence, la Staatskapelle de Dresde l’incarnation de l’orchestre straussien, pourquoi la Symphonie fantastique est-elle le cheval de bataille de l’Orchestre de Paris ?
Et est-ce toujours vrai ?

Programme musical

Publicité

Mahler : Symphonie n°5, 4ème mvt « adagietto »
Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam
Willem Mengelberg (direction)
Symposium. Enr. 1926.  

Mahler : Symphonie n°3, premier mouvement « Kräftig – Entschieden »
Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam
Eduard van Beinum (direction)
Radio Nederland. Enr. 1957. 

Mahler : Symphonie n°6, 1er mvt « allegro energico »
Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam
Bernard Haitink (direction)
Q Disc. Enr. 1968. 

Mahler : Symphonie n°7, 3ème mvt « scherzo »
Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam
Riccardo Chailly (direction)
Decca. Enr. 1994. 

Mahler : Symphonie n°4, 3ème mvt « Ruhevoll »
Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam
Mariss Jansons (direction)
RCO Live. Enr. 2015. 

Debussy : La Mer « Jeux de vagues »
Orchestre National de la RTF
Désiré-Emile Inghelbrecht (direction)
Testament. Enr. 1954.  

Debussy : La Mer « Jeux de vagues »
Orchestre National de la RTF
Charles Munch (direction)
Accord. Enr. 1962. 

Debussy : La Mer « Jeux de vagues »
Orchestre National de France
Seiji Ozawa (direction)
Radio France INA. Enr. 1984.  

Debussy : La Mer « Jeux de vagues »
Orchestre National de France
Emmanuel Krivine (direction)
Erato. Enr. 2017. 

Chostakovitch : Symphonie n°8, 3ème mvt « allegro non troppo »
Orchestre Philharmonique de Léningrad
Evgeni Mravinsky (direction)  
Philips. Enr. 1982. 

Chostakovitch : Symphonie n°5, finale « allegro non troppo »
Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg
Yuri Temirkanov (direction)
Mirare Enr. 2011.

Beethoven : Symphonie n°5, 1er mvt « allegro con brio »
Orchestre Philharmonique de Berlin
Wilhelm Furtwängler (direction)
Tahra. Enr. 1954. 

Beethoven : Symphonie n°7, 2ème mvt « allegretto »
Orchestre Philharmonique de Berlin
Herbert von Karajan (direction)
DG. Enr. 1962. 

Beethoven : Symphonie n°3 « Héroïque », 3ème mvt « scherzo »
Orchestre Philharmonique de Berlin
Claudio Abbado (direction)
DG. Enr 2001. 

Beethoven : Symphonie n°6 « Pastorale », 2ème mvt « scène au ruisseau »
Orchestre Philharmonique de Berlin
Simon Rattle (direction)
Berliner Philharmoniker. Enr 2015.  

Beethoven : Symphonie n°7, finale « allegro con brio »
Orchestre Philharmonique de Berlin
Kirill Petrenko (direction) Enr. 2018.
extrait diffusé avec l'aimable autorisation de la Digital Concert Hall de l'Orchestre Philharmonique de Berlin (DCH)

* "Au coeur de l’orchestre" est aussi le titre d’un livre de Christian Merlin paru aux Editions Fayard

Références

L'équipe

Christian Merlin
Christian Merlin
Christian Merlin
Production
Béatrice Trichet
Réalisation
Maud Noury
Collaboration