" Le Violon" est présenté au MuMa du Havre *. Photo: David Fogel
" Le Violon" est présenté au MuMa du Havre *. Photo: David Fogel
" Le Violon" est présenté au MuMa du Havre *. Photo: David Fogel  - ADAGP, Paris 2019
" Le Violon" est présenté au MuMa du Havre *. Photo: David Fogel - ADAGP, Paris 2019
" Le Violon" est présenté au MuMa du Havre *. Photo: David Fogel - ADAGP, Paris 2019
Publicité
Résumé

Quelques-uns des premiers violons qui ont forgé la sonorité unique du grand orchestre viennois

En savoir plus

* " Violon" est présenté au MuMa (Musée d'Art Moderne André Malraux) du Havre jusqu'au 3 novembre 2019 dans le cadre de l'exposition "Dufy au Havre". Toute sa vie durant, Le Havre demeurera le point d’ancrage, le refuge et l'inspiration du peintre mélomane.

La sonorité unique du Philharmonique de Vienne vient de ses cordes inimitables. Autant dire que le premier violon en est la cheville ouvrière, avec un rôle encore plus déterminant que dans n’importe quelle autre formation : retour sur quelques grandes figures qui ont fait l’histoire du plus bel orchestre du monde.

Publicité

À réécouter : Le Philharmonique de Vienne : biographie d'un orchestre par Christian Merlin

Programme musical

Générique :
Prokofiev : Roméo et Juliette, « Danse »

Joseph Hellmesberger sr : Scène de bal
Orchestre Philharmonique de Vienne
Mariss Jansons (direction)
Sony. Enr. 2016. 

Joseph Hellmesberger jr : Danse diabolique
Orchestre Philharmonique de Vienne
Mariss Jansons (direction)
Sony. Enr. 2012. 

JS. Bach : Sonate pour violon seul BWV 1001, « adagio »
Arnold Rosé (violon)
Arbiter. Enr. 1929. 

Sarasate : Zigeunerweisen
Ricardo Odnoposoff (violon)
Orchestre Symphonique de la radio de Genève
Gianfranco Rivoli (direction)
MCPS. Enr. 1955. 

Mozart : « Non temer amato bene », rondo pour soprano, violon et orchestre
Irmgard Seefried (soprano)
Wolfgang Schneiderhan (violon)
Orchestre Symphonique de Vienne
Ferdinand Leitner (direction)
Ars Produktion. Enr. 1953. 

Mozart : Concerto pour violon n°3, finale « rondo »
Willi Boskovsky (violon)
Orchestre Philharmonique de Vienne
Carl Schuricht (direction)
EMI. Enr. 14.8.1960. 

Schmidt : Quintette pour piano et cordes, 3ème mvt « sehr ruhig »
Jörg Demus (piano)
Quatuor Barylli (Walter Barylli et Otto Strasser, violons, Rudolf Streng, alto, Richard Krotschak, violoncelle)
MCA. Enr. 1952. 

Glazounov : Concerto pour violon, 2ème mvt « allegro »
Josef Sivo (violon)
Orchestre de la Suisse romande
Horst Stein (direction). Decca. Enr. 1971. 

Beethoven : Quatuor à cordes n°10 « Les Harpes », 1er mvt « Poco adagio – Allegro »
Quatuor Weller (Walter Weller et Alfred Staar, violons)
Helmut Weis (violoncelle)
Ludwig Beinl (violoncelle)
Decca. Enr. 1964. 

Bartok : Concerto pour violon n°2, finale « allegro molto »
Gerhart Hetzel (violon)
Orchestre Philharmonique de Vienne
Lorin Maazel (direction)
Orfeo. Enr. 19.8.1984. 

Haydn : Symphonie concertante pour violon, violoncelle, hautbois et basson
Rainer Küchl (violon)
Robert Scheiwein (violoncelle)
Karl Mayrhofer (hautbois)
Dietmar Zeman (basson)
Orchestre Philharmonique de Vienne
Karl Böhm (direction)
DG. Enr. 1973. 

Haydn : Quatuor à cordes op.76 n°3 (Hob. III : 77) « l’Empereur »
Quatuor à cordes de Vienne (Werner Hink et Hubert Kroisamer, violons, Klaus Peisteiner, alto, Friedrich Dolezal, violoncelle)
Camerata. Enr. 1990. 

Strauss : Une Vie de héros, « la fiancée du héros "
Orchestre Philharmonique de Vienne
Christian Thielemann (direction)
Violon solo : Rainer Honeck
DG. Enr. 2002. 

Ravel : Sonate pour violon et piano, finale « perpetuum mobile »
Fedor Rudin (violon)
Florian Noack (piano)
Ars Produktion. Enr. 2017. 

À réécouter : Escapade viennoise (1/2)

À réécouter : « L’orchestre philharmonique de Vienne et les femmes »

** " Au coeur de l’orchestre " est aussi le titre d’un livre de Christian Merlin paru aux Editions Fayard

Références

L'équipe

Christian Merlin
Christian Merlin
Christian Merlin
Production
Béatrice Trichet
Réalisation
Maud Noury
Collaboration