France Musique
France Musique
Au diable Beauvert
Au diable Beauvert
France Musique
France Musique
Bienvenue au Diable Beauvert ! Et que pourrait-on demander pour ce dernier déjeuner musical de la saison, que de recevoir à notre table une grande pianiste, une personnalité fortement engagée et de plus, si elle me le pardonne, une belle plante ? Alors, comme c’est aujourd’hui le cas, ouvrez grandes vos oreilles et montez le son !
1h 22
France Musique
France Musique
Bienvenue au Diable Beauvert ! Il a longtemps cultivé un look à la Harry Potter, pantalon tirebouchonné, veste trop grande, coupe au bol et petites lunettes rondes. Mais il est passé désormais en mode dandy, et il est surtout l’un des pianistes les plus fascinants de sa génération, d’autant qu’il taquine aussi la composition ou l’improvisation. Alors, vite à table, les garçons comme les autres, et montez le son !
1h 22
France Musique
France Musique
Bienvenue au Diable Beauvert. Ce n’est pas pour rien qu’il a fait sienne comme devise cette phrase du poète martiniquais Edouard Glissant : « écrire c’est dire le monde », sa musique faisant écho au souffle épique de l’univers, ce qui lui vaut son surnom de chaman des sons. Alors préparez-vous à un grand voyage sonore, et montez le son !
1h 22
France Musique
France Musique
Bienvenue au Diable Beauvert ! Tout petit déjà, il grimpait sur la table pour diriger des disques à l’aide d’une aiguille à tricoter, mais il y avait encore beaucoup de chemin à parcourir avant de monter enfin au pupitre avec une vraie baguette. Alors installez-vous tranquillement pour écouter et poussez le son !
1h 22
France Musique
France Musique
Bienvenue au Diable Beauvert ! Si par sa pilosité, il pourrait évoquer le visage christique d’une Descente de croix de Mantegna, le prophète ne l’est qu’au clavier, après avoir d’ailleurs hésité longtemps sur sa vocation, et désormais à la baguette, son deuxième instrument aujourd’hui. Alors, pour l’écouter, prenez vite place à notre table et poussez le son !
1h 22
France Musique
France Musique
Bienvenue au Diable Beauvert ! D’ordinaire, l’Arlésienne a tendance à se faire plutôt un brin attendre, comme dans l’ouvrage éponyme de Bizet. Mais une fois n’est pas coutume, notre Camarguaise, elle, est bien là en chair et en os et à l’heure. Alors à cheval et montez le son !
1h 22

À propos du podcast

Au diable Beauvert
Au diable Beauvert
Archives sur France Musique

L'équipe