Indes Galantes de Philippe Béziat est nommé au César dans la catégorie du meilleur film documentaire
Indes Galantes de Philippe Béziat est nommé au César dans la catégorie du meilleur film documentaire
Indes Galantes de Philippe Béziat est nommé au César dans la catégorie du meilleur film documentaire - -
Indes Galantes de Philippe Béziat est nommé au César dans la catégorie du meilleur film documentaire - -
Indes Galantes de Philippe Béziat est nommé au César dans la catégorie du meilleur film documentaire - -
Publicité
Résumé

Avec Annette et Aline nommés dans la catégorie du meilleur film ou encore Indes Galantes dans celle du meilleur film documentaire, les films musicaux semblent avoir le vent en poupe lors de cette 47e cérémonie des César qui aura lieu vendredi 25 février.

En savoir plus

Les noms des grands gagnants seront dévoilés vendredi en direct sur Canal +. Mais pour l’heure, il semblerait que la grande gagnante soit la musique. En effet, les films musicaux ont fait leur retour dans les programmations des salles de cinéma. Malgré une année encore marquée par la crise sanitaire, le public est venu nombreux voir ces films où la musique tient une place de choix. De la comédie musicale Annette signée Leos Carax, du film de Valérie Lemercier, Aline, librement inspiré de la vie de Céline Dion ou encore Illusions Perdues de Xavier Giannoli, adaptation du roman de Balzac où la bande originale regorge d’œuvres de musique classique, la musique tient le haut de l’affiche.

On retrouve même dans la catégorie du meilleur film documentaire, Indes Galantes le film de Philippe Béziat retraçant les coulisses de la production des Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau en version hip-hop qui avait secoué l’Opéra de Paris en 2019.  Séverine Abhervé, musicienne, ingénieure du son, spécialiste des musiques de film et également agents de compositeurs se félicite de la présence de la musique dans ces succès publics. Toutefois, il convient de différencier la place de la musique originale par rapport à la musique synchronisée.

Publicité

"Maintenant les compositeurs de musiques de films viennent de la scène"

Ainsi, Annette bénéficie de compositions originales écrites spécifiquement pour ce film tandis qu’Aline utilise des musiques préexistantes afin de réaliser le portrait de la chanteuse canadienne, reflétant donc l’imprécision du terme musique de films englobant ces deux catégories distinctes. 
D'ailleurs pour Séverine Abhervé, la part allouée aux compositions originales ne cessent de baisser : "La musique n’est pas le budget principal du film, on a même du mal à obtenir 1% du budget du film pour construire la musique". La musique de films évolue donc dans un espace de création limitée accentué par la baisse des budgets qui impacte également l’utilisation de musiques orchestrales.

Références

L'équipe

Jean-Baptiste Urbain
Jean-Baptiste Urbain