Avec la vague épidémique actuelle, le Théâtre du Châtelet à Paris est amputé de sa saison
Avec la vague épidémique actuelle, le Théâtre du Châtelet à Paris est amputé de sa saison
Avec la vague épidémique actuelle, le Théâtre du Châtelet à Paris est amputé de sa saison ©Maxppp - Frédéric Dugit
Avec la vague épidémique actuelle, le Théâtre du Châtelet à Paris est amputé de sa saison ©Maxppp - Frédéric Dugit
Avec la vague épidémique actuelle, le Théâtre du Châtelet à Paris est amputé de sa saison ©Maxppp - Frédéric Dugit
Publicité
Résumé

Après plusieurs représentations annulées de Cole Porter in Paris en décembre, le Théâtre du Châtelet a décidé d'annuler toutes les dates prévues en janvier du Messie de Haendel suite à des normes sanitaires impossibles à tenir. Pourtant le théâtre tente de maintenir au mieux sa saison...

En savoir plus

C’était un événement très attendu des mélomanes ! Le Messie de Haendel mis en scène par Deborah Warner devait avoir lieu au Théâtre du Châtelet du 19 au 29 janvier prochain. Mais coup de théâtre, le directeur des lieux, Thomas Lauriot dit Prévost vient d’annoncer l’annulation de l’ensemble des représentations. Le nombre important d’artistes réunis sur ce spectacle, avoisinant les 200 personnes, est la raison principale de cette annulation. "C’est incompatible avec la situation de pandémie que nous traversons" nous confie le directeur-général.
En effet, c’était prendre beaucoup de risques que de maintenir un spectacle d’une telle ampleur, surtout lorsque l’on constate ce qu’il s’est passé durant les fêtes de fin d’année avec le spectacle Cole Porter in Paris. Après plusieurs cas de covid déclarés au sein de la troupe, le Théâtre du Châtelet a été contraint de baisser le rideau à plusieurs reprises, et ce malgré les règles sanitaires exigées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du théâtre.
Mais pour le directeur, cette adaptation permanente fait partie de l’essence même de ce métier : "On doit toujours faire face à l’imprévu".

"On ne prend pas de risques à aller dans une salle de spectacles"

Le Théâtre du Châtelet souhaite tout de même regarder vers l’avenir et se concentrer sur les prochains spectacles de la saison. Au micro de Gabrielle Oliveira Guyon, Thomas Lauriot dit Prévost présente les prochains temps forts de la salle parisienne, comme la grande soirée anniversaire du 28 janvier prochain célébrant les 40 ans du mythique club de jazz : le Sunset Sunside.
Et lorsque l’on demande au directeur si le public est au rendez-vous, il n’a aucun doute : "Je fais confiance à la volonté du public de sortir". Pourtant, on constate depuis le début de la saison une réelle désertion du public qui semble fuir les lieux de culture. Avec un taux de remplissage très faible, les salles de spectacle tentent par tous les moyens de faire revenir les spectateurs. Thomas Lauriot dit Prévost nous explique constater un retard dans la réservation avec des spectateurs qui achètent des places au dernier moment.
Mais il se veut rassurant : toutes ses équipes respectent un protocole sanitaire strict et nous rappelle l’importance en ces temps de pandémie de se rendre dans des salles de spectacle : "On s’oxygène l’esprit, c’est primordial".

Publicité
Références

L'équipe

Gabrielle Oliveira Guyon
Gabrielle Oliveira Guyon