Le magnétophone Studer J37
Le magnétophone Studer J37
Le magnétophone Studer J37 - Studer
Le magnétophone Studer J37 - Studer
Le magnétophone Studer J37 - Studer
Publicité
Résumé

On connait la Suisse pour ses montagnes, son chocolat, ses montres... un peu moins pour son "son". Pourtant, les entreprises suisses - et en particulier les marques Thorens, Studer ou encore Nagra - ont joué un rôle majeur dans l'histoire de l’enregistrement et de la reproduction sonore.

En savoir plus

Dans son livre Le son suisse publié récemment aux Presses polytechniques et universitaires romandes, Joseph Tarradellas raconte comment les firmes suisses ont été des pionnières dans l'histoire de la technique et de l'industrie de reproduction et d'enregistrement du son, et comment elles se sont distinguées - et ce jusqu'à nos jours - par leur excellence. Si les marques Thorens et Lenco sont restées célèbres pour la qualité de leurs tourne-disques, certains magnétophones développés par ReVox, Studer ou encore Nagra ont quant à eux révolutionné l'histoire de l'enregistrement sonore au XXème siècle.

Dans le domaine de la reproduction du son, la Suisse est l'un des premiers pays avoir développé des gramophones au début du XXème siècle, en raison notamment d'une longue tradition de fabrication de boites à musique héritée du XIXème siècle : "lorsque l'entreprise de boites à musique Paillard a appris la création par Edison du premier gramophone aux Etats-Unis, elle voulu a cherché à le reproduire, et a réalisé du premier coup un appareil de meilleure qualité de celui qu'Edison proposait, du fait de ses compétences en mécanique fine."

Publicité

En ce qui concerne l'enregistrement, les entreprises Nagra et Studer, fondées respectivement par l'ingénieur Stefan Kudelski et l'entrepreneur Willi Studer, vont marquer leur époque et s'imposer grâce à leurs innovations techniques, et grâce à la qualité et la robustesse de leurs appareils : "ces firmes vont créer des appareils généralement supérieurs en fiabilité et en qualité du son que les autres, et vont peu à peu conquérir le marché mondial."

Références

Programmation musicale

  • 07h10
    Symphonie n°5 en ut dièse min : 4. Adagietto - transcription pour piano
    Symphonie n°5 en ut dièse min : 4. Adagietto - transcription pour piano
    Gustav Mahler
    Symphonie n°5 en ut dièse min : 4. Adagietto - transcription pour piano

    Interprètes Beatrice Berrut

    Album Jugendstil (2021)
    Label LA DOLCE VOLTA (LDV100)

L'équipe

Jean-Baptiste Urbain
Jean-Baptiste Urbain