"Cupid and Death", un spectacle créé en nov. 2021 au Théâtre de Caen par l'ensemble Correspondances
"Cupid and Death", un spectacle créé en nov. 2021 au Théâtre de Caen par l'ensemble Correspondances
"Cupid and Death", un spectacle créé en nov. 2021 au Théâtre de Caen par l'ensemble Correspondances - Alban Van Wassenhove
"Cupid and Death", un spectacle créé en nov. 2021 au Théâtre de Caen par l'ensemble Correspondances - Alban Van Wassenhove
"Cupid and Death", un spectacle créé en nov. 2021 au Théâtre de Caen par l'ensemble Correspondances - Alban Van Wassenhove
Publicité
Résumé

Dans un communiqué, la Fédération des ensembles de musique spécialisés s'inquiète de la fusion en cours entre l’Orchestre de l’Opéra de Rouen et l’Orchestre régional de Normandie, et de ses conséquences sur le projet artistique du Théâtre de Caen qui invite régulièrement des ensembles indépendants.

En savoir plus

La fusion voulue par le président Hervé Morin des deux orchestres de la région Normandie pourrait avoir des conséquences potentiellement néfastes sur les ensembles de musique indépendants actuellement programmés par le Théâtre de Caen, nous explique le délégué général de la FEVIS Louis Presset. Cette fusion pourrait en effet remettre en question le partenariat financier existant entre le le théâtre et l'Orchestre régional de Normandie, et ferait perdre au théâtre sa marge artistique qui lui permet d'inviter régulièrement des ensembles indépendants : "Si ce partenariat devait être remis en cause, ce serait au détriment des ensembles indépendants qui reposent sur quelques grandes salles, dans un paysage qui manque cruellement de lieux de création et de diffusion."

Louis Presset nous rappelle la fragilité de ces réseaux de diffusion pour les ensembles qu'il représente, car mis à part les festivals, il y a très peu de lieux dans lesquels ils peuvent se produire : "les Théâtres et Opéras qui sont susceptibles d'accueillir ces ensembles, notamment ceux de musique ancienne, sont très rares. Le Théâtre de Caen en fait partie, ainsi que la Philharmonie de Paris, le Théâtre de Beauvais ou encore l'Opéra de Lille." Chacun de ces lieux constitue ainsi une pièce importante des débouchés que les indépendants peuvent avoir pour des concerts, des productions lyriques ou encore des résidences - comme c'est le cas en ce moment pour l'ensemble Correspondances de Sébastien Daucé.

Publicité

À lire aussi : "Cupid and Death" : un "mask" anglais réjouissant ressuscité à Caen

La Fevis rappelle aussi que le Théâtre de Caen joue depuis près de quarante ans un rôle déterminant dans l'émergence et le développement du mouvement des ensembles indépendants, et cite l'exemple des Arts Florissants, fondé par le chef d'orchestre William Christie et célèbre pour avoir ressuscité en 1986 l'opéra Atys de Lully en Italie puis à l'Opéra Comique, dans le cadre en coproduction avec le Théâtre de Caen...

À lire aussi : William Christie (5/5) : "L'opéra, c'est un partage"