Johnny par Johnny, une série Netflix disponible depuis le 29 mars
Johnny par Johnny, une série Netflix disponible depuis le 29 mars
Johnny par Johnny, une série Netflix disponible depuis le 29 mars ©Getty - Gie Knaeps
Johnny par Johnny, une série Netflix disponible depuis le 29 mars ©Getty - Gie Knaeps
Johnny par Johnny, une série Netflix disponible depuis le 29 mars ©Getty - Gie Knaeps
Publicité
Résumé

Après ses documentaires sur Nina Simone, Miles Davis et Quincy Jones, la plateforme de streaming retrace, cette fois-ci, la carrière mouvementée de Johnny Hallyday à travers une série de 5 épisodes réunissant des images d'archives inédites et les témoignages de ses amis musiciens.

En savoir plus

Spécialiste du rock et des musiques populaires, Arnaud Choutet a publié le mois dernier Johnny Hallyday, rock, blues, soul & country aux éditions Le Mot et Le Reste. Il se réjouit à notre micro de la sortie de la série documentaire "Johnny par Johnny" sur Netflix, également consacrée au chanteur français. Le documentaire se penche sur la personnalité de l'idole des jeunes, et son côté "un peu menteur", comme il le disait lui-même, en se faisant notamment passer pour un américain lors de sa première interview donnée à la télévision française.

"Johnny entretenait le rêve, le mythe du pays lointain qui apporte une culture fascinante "

Publicité

À lire aussi : Johnny Hallyday et Beethoven : un poème pour la fin du temps

Johnny Hallyday embrasse sa vocation dans les années 1950, suite à sa découverte du rock'n'roll et en particulier d'Elvis Presley : "il est happé par ce mouvement, qui pourtant n'a duré que quelques années aux Etats-Unis, mais qu'il va relancer en France dans les années 60." Par la suite, le chanteur développe un côté caméléon, et surfe sur toutes les vagues musicales en vogue, s'inspirant aussi bien du blues, de la soul, de la country ou encore du hard rock.

"Ses passions musicales sont à l'image de ses conquêtes féminines ! Il a été curieux et avide de se mouvoir dans des styles parfois complètement improbables, puisqu'il a mélangé chanson et arrangements classiques, rap, funk... Il a touché pratiquement à tout, sauf peut-être à l'électro. C'est quelqu'un qui vivait à 100 à l'heure et qui avait besoin d'être stimulé en permanence."

Dans son livre, Arnaud Choutet s'intéresse également à la fabrique des tubes de Johnny. Il nous explique que c'est en s'entourant notamment de plumes comme Philippe Labro et de compositeurs comme Michel Berger, "qui lui ont servi sur un plateau de très belles chansons qui resteront longtemps dans les mémoires", que le chanteur a pu connaitre un succès aussi considérable. "Il était très observateur de ce qui marchait, et il a également puisé dans des talents émergents". Sans oublier l'importance de la voix du chanteur, "spectaculaire par sa puissance", et qui ne l'a pas quittée jusqu'à sa disparition en 2017.

À lire aussi : Johnny Hallyday : les secrets d’une voix infatigable

Références

L'équipe

Gabrielle Oliveira Guyon
Gabrielle Oliveira Guyon