L'accordéoniste Richard Galliano rend hommage à Astor Piazzolla avec un concert diffusé sur France Musique en direct de l'Auditorium
L'accordéoniste Richard Galliano rend hommage à Astor Piazzolla avec un concert diffusé sur France Musique en direct de l'Auditorium ©Maxppp - Amat Michel
L'accordéoniste Richard Galliano rend hommage à Astor Piazzolla avec un concert diffusé sur France Musique en direct de l'Auditorium ©Maxppp - Amat Michel
L'accordéoniste Richard Galliano rend hommage à Astor Piazzolla avec un concert diffusé sur France Musique en direct de l'Auditorium ©Maxppp - Amat Michel
Publicité

Quelques heures avant de donner un concert célébrant le centenaire du compositeur argentin diffusé en direct sur France Musique, l'accordéoniste Richard Galliano se remémore avec émotion certains souvenirs partagés avec son ami Astor Piazzolla.

Avec

L’accordéoniste Richard Galliano se devait évidemment d’être présent pour célébrer le maître du tango argentin Astor Piazzolla. Né le 11 mars 1921, le compositeur aurait eu 100 ans aujourd’hui. Le concert diffusé en direct depuis l’Auditorium de Radio France ce jeudi à 20h fera entendre les plus belles pages du compositeur. Richard Galliano interprétera le concerto pour bandonéon et orchestre, intitulé après la mort de Piazzolla "Aconcagua".
Richard Galliano a pu rencontrer Astor Piazzolla alors qu'il travaillait pour Georges Moustaki. L’accordéoniste français a collaboré avec lui sur l’orchestration d’une de ses chansons : "On est devenu très proche. Je le considérais comme mon père et lui me voyait comme son fils" déclare Richard Galliano. Piazzolla prend alors sous son aile le jeune musicien, lui donnant de nombreux conseils, en particulier pour qu'il développe son travail de compositeur.
"Lui rendre hommage aujourd'hui, c'est très émouvant. C'est comme une prière" confesse Richard Galliano.

"Sa musique ne se limite pas qu'au tango" Richard Galliano

Au micro de Jean-Baptiste Urbain, l’accordéoniste français souligne les multiples influences dont se nourrissaient Astor Piazzolla : "Piazzolla ce n'est pas seulement le tango, c'était plus que ça ! Il y avait toujours le tango en fond mais il était tellement ouvert aux autres musiques, comme le jazz, la musique classique et contemporaine".
Bien que né à Mar del Plata en Argentine, le jeune Piazzolla a passé une partie de son enfance à New York. Il y découvre alors le jazz et la musique de Gershwin qui le marquera à vie. Plus tard, ses études en France avec Nadia Boulanger, lui offriront les clefs pour façonner son bagage classique. Selon, Richard Galliano, ce sont principalement les influences de la musique de Bach que l'on peut entendre dans ses compositions : "Tout est écrit en contrepoint. Ça chante"
Pour ces raisons, la musique de Piazzolla sera toujours mal considérée dans son pays car pas assez traditionnelle : "Il a été renié dans son pays. Il y avait toujours une gêne à parler de lui en Argentine" se rappelle Richard Galliano. 

Publicité

Concert hommage à Piazzolla à écouter en direct de l'Auditorium de Radio France le 11 mars 2021 à 20h.

Programmation musicale

  • 07h11
    Requiem en fa min : 2. Dies irae
    Requiem en fa min : 2. Dies irae
    Heinrich Ignaz Franz Von Biber (Compositeur)
    Requiem en fa min : 2. Dies irae

    Lionel Meunier (Chef d'orchestre), Vox Luminis (Chœur), Consort Baroque De Fribourg

    Album Biber : Requiem (2021)
    Label ALPHA CLASSICS (560646)

L'équipe

Jean-Baptiste Urbain
Jean-Baptiste Urbain