France Musique
France Musique
Publicité

Stéphane Goldet était hier soir à la Philharmonie de Paris où a lieu jusqu'au 12 juin la biennale d'art vocal. Au programme hier soir : Pascal Dusapin et Maurice Duruflé. Compte-rendu au saut du lit dans la Matinale culturelle.

Présentation de la Philharmonie de Paris :

"Pascal Dusapin tire sa **Disputatio ** d’un dialogue théologique d’Alcuin avec son novice Pépin. Cette discussion philosophique souvent malicieuse contraste avec le *Requiem * néoclassique de Maurice Duruflé, composé en 1947.

Publicité

D’inspiration néoclassique, le *Requiem * est l’œuvre la plus importante écrite (en 1947) par Maurice Duruflé, éminent représentant de l’orgue symphonique français.

Proche du *Requiem * de Fauré, il trahit en particulier l’influence du chant grégorien ainsi que celle de la musique de la Renaissance. Il offre ici un contrepoint saisissant à la *Disputatio * de Pascal Dusapin, nouvelle création puisant son énergie première dans le dialogue philosophique ô combien tonique entre Alcuin et son novice Pépin, fils de Charlemagne.

A priori très éloignées l’une de l’autre, ces deux œuvres sont mises en regard et interprétées avec une même ferveur par le **Münchener Kammerorchester ** et le RIAS Kammerchor de Berlin, sous la direction d’Alexander Liebreich."

Au programme :

Johannes Brahms
Geistliches Lied opus 30 (arr. Sir John Eliot Gardiner)

Pascal Dusapin
*Disputatio * (d’après le Dialogue entre le novice Pépin et son maître Albinus)
Commande du Rias Kammerchor et du Münchener Kammerorchester (Création française)

Maurice Duruflé
Requiem

Ce concert sera retransmis le 3 juillet 2015 sur France musique.