Publicité
Résumé

Avant Barack, avant Bill, et juste après John Fitzgerald, il y aurait pu avoir Dizzie, à la tête des Etats Unis.

En savoir plus

En 1963, au festival de Monterey, le trompettiste déclare devant des dizaines de milliers de personnes sa candidature à la présidentielle... et le voilà qui rentre en campagne. Dizzie a son hymne, ses pin's, son programme (la lutte pour les droits civiques et le retrait des troupes au Vietnam)... il a même la composition de son gouvernement, avec notamment Miles Davis à la tête de la CIA, et Charles Mingus au ministère de la Paix. Du lard? Du cochon? Une chose est sûre, nous, on vote pour lui!
A quelques heures du scrutin nord-américain, retour sur cet épisode ignoré et tellement jazz de l'histoire des Etats Unis!

Références

L'équipe

Nathalie Piolé
Nathalie Piolé
Nathalie Piolé
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration