Publicité
Résumé

Deux monstres sacrés en tête à tête. Le futur leur appartenait, ils ne le savaient pas encore. Fièvre et ferveur en partage.

En savoir plus

présenté par Alex Dutilh, jusqu'au retour de Nathalie Piolé, lundi 19 septembre.

New York, Carnegie Hall, 29 novembre 1957. Libres sur le balcon du monde. Avant d’accueillir le bassiste Ahmed Abdul Malik et le batteur Shadow Wilson, Thelonious Monk et John Coltrane chauffent la salle. Illico transformée en Olympe du jazz moderne. Duke Ellington relèvera le défi cinq ans plus tard.

Publicité

Il est, comme cette rencontre, des gestes premiers qui ont valeur de fondation, avec une ferveur identique. La naissance du blues en majesté, célébrée par Ray Charles ou Wynton Marsalis, le culte à Coltrane entretenu par Pharoah Sanders, le manifeste de la fierté d’un jazz tiers-mondiste affiché par Gato Barbieri, sax à poing levé…

Références

L'équipe

Nathalie Piolé
Nathalie Piolé
Nathalie Piolé
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration