Portrait of Johann Christian Bach (1735-1782) by Thomas Gainsborough, (1727-88) civico Museo Bibliografico Musicale, Bologna, Italy
Portrait of Johann Christian Bach (1735-1782) by Thomas Gainsborough, (1727-88) civico Museo Bibliografico Musicale, Bologna, Italy
Portrait of Johann Christian Bach (1735-1782) by Thomas Gainsborough, (1727-88) civico Museo Bibliografico Musicale, Bologna, Italy  ©Getty - Leemage/Corbis via Getty Images
Portrait of Johann Christian Bach (1735-1782) by Thomas Gainsborough, (1727-88) civico Museo Bibliografico Musicale, Bologna, Italy ©Getty - Leemage/Corbis via Getty Images
Portrait of Johann Christian Bach (1735-1782) by Thomas Gainsborough, (1727-88) civico Museo Bibliografico Musicale, Bologna, Italy ©Getty - Leemage/Corbis via Getty Images
Publicité
Résumé

C'est son anniversaire, ce samedi 5 septembre. Organiste et compositeur, le petit dernier a pris son envol dans l'Europe des Lumières, ami de Gainsborough et modèle pour Mozart, il a énormément composé pour la voix et les chœurs...

En savoir plus

Johann Christian Bach, fils d’Anna-Magdalena et Jean-Sébastien est né le 5 septembre 1735 à Leipzig. Compositeur, organiste, il a traversé le 18ème siècle de façon singulière. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En quoi son parcours est-il singulier ?

Publicité

La psychanalyse dirait qu’il a su "tuer le père", s’en affranchir. Contrairement à Jean-Sébastien, il a séjourné dans différentes villes d’Europe : organiste à la Cathédrale de Milan après sa conversion au catholicisme, puis maître de musique à la Cour d’Angleterre.

Il a beaucoup écrit pour la voix, mais sans se limiter aux œuvres sacrées, il a beaucoup composé pour l’opéra.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les musiciens voyageaient-ils déjà ? 

Par le réseau des cours royales, de multiples échanges permettaient un grand brassage de la vie musicale « savante ». 

Parmi les rencontres de Johann Christian Bach, on peut évoquer son amitié avec le peintre Gainsborough qui en a fait un magnifique portrait que l’on peut voir à la National Gallery à Londres. Il y aussi Mozart qu’il rencontre en 1764 : Wolfgang a 8 ans et Jean-Chrétien aura une grande influence musicale sur lui.

Quelle vie étonnante dans un monde musical en mouvement ! Pour finir, un extrait de son splendide Miserere en si bémol Majeur.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À réécouter : Le Bach du dimanche 23 septembre 2018

L’actualité de Marc-Olivier Dupin, ici : https://marcolivierdupin.fr/

Références

L'équipe

Marc-Olivier Dupin
Marc-Olivier Dupin
Davy Travailleur
Réalisation