Vallée de Vinales (détail) © Marcel Quillévéré | Portrait de Joaquin Nin Culmell, peinture de Paul Swan © Wikipedia
Vallée de Vinales (détail) © Marcel Quillévéré | Portrait de Joaquin Nin Culmell, peinture de Paul Swan © Wikipedia
Vallée de Vinales (détail) © Marcel Quillévéré | Portrait de Joaquin Nin Culmell, peinture de Paul Swan © Wikipedia
Publicité
Résumé

En 1931, les plus grands chanteurs du Metropolitan Opera se succèdent à La Havane. Parmi eux le baryton Lawrence Tibbett qui venait de tourner le film « The Cuban Love Song » qui se passait à Cuba.

En savoir plus

Une sorte de Madame Butterfly, version tropicale où un marin américain s’énamoure d’une vendeuse des rues interprétée par Lupe Vélez. Avec la participation du compositeur et pianiste cubain Ernesto Lecuona. Ce qui vaudra à ce dernier d’être invité au Hollywood Bowl pour interpréter la Rapsodie in Blue de Gershwin. Le compositeur est dans l’assistance et monte sur scène pour le féliciter. Dans ce film Lawrence Tibbett chantait « El Manisero » du compositeur Moisés Simons, qui à cette époque crée sa zarzuela « La Niña Mersé » à Madrid, une zarzuela qui se passe à l’époque contemporaine dans la région du tabac près de Pinar del Río et de la Vallée de Viñales.

Les Etats-Unis créent de nombreuses œuvres de compositeurs cubains. Slonimsky dirige la première du Concerto pour violon de Stravinski à La Havane, juste après Berlin et Boston, et bien avant Paris ! En France, où justement, le fils de Joaquín Nin, le pianiste Joaquín Nin-Culmell, commence une carrière internationale.

Publicité

Suivre ce lien pour retrouver la programmation musicale : Première diffusion le 05 août 2016

Références

L'équipe

Marcel Quillévéré - portrait
Marcel Quillévéré - portrait
Béatrice Trichet
Réalisation
Nelly Portal
Collaboration