Cuba, la musique et le monde > Les Chemins de la Rumba : épisode • 8 du podcast Carrefour des Amériques à Cuba

La Zarzuela Las Bribonas © Jesus Alcantara | Maria Teresa Vera
La Zarzuela Las Bribonas © Jesus Alcantara | Maria Teresa Vera
La Zarzuela Las Bribonas © Jesus Alcantara | Maria Teresa Vera
La Zarzuela Las Bribonas © Jesus Alcantara | Maria Teresa Vera
Publicité

Une émission qui commence par l’évocation du séjour de Friedrich Nietzsche à Turin, en 1888, quand il découvre la zarzuela « La Gran Vía » de Chueca dont le trio des Pickpockets et le tango cubain l’enthousiasment.

Puis nous allons au théâtre de la Zarzuela de Madrid lors de la reprise en 2007 de « Las Bribonas  » (« Les Coquines  ») une zarzuela de 1908 où le flamenco se mêle à une rumba cubano-espagnole bien épicée. A Cuba les rumbas ont aussi célébré les veillées funèbres, quand mourait un musicien populaire, comme celle que chante ici María Teresa Vera. Au concert elle inspire les compositeurs du XXème siècle comme la rumba très minimaliste de Leo Brouwer (vers 1980) ou la première grande rumba symphonique du jeune Caturla en 1933. L’émission se termine par l’au revoir à Cuba de Joaquín Nin, pianiste et compositeur cubain, alors qu’il part vivre à Paris

Suivre ce lien pour retrouver la programmation musicale : Première diffusion le 13 juillet 2016

Publicité

L'équipe