Maison de Gardel dans la rue Jean Jaurès à Buenos Aires / Immigrants / Annonce des Ballets Russes dans la revue "Caras y Caretas" (1913) / Affiche du Cabaret Armenonville / Affiche d'un concert de Juan Carlos Caceres à Buenos Aires
Maison de Gardel dans la rue Jean Jaurès à Buenos Aires / Immigrants / Annonce des Ballets Russes dans la revue "Caras y Caretas" (1913) / Affiche du Cabaret Armenonville / Affiche d'un concert de Juan Carlos Caceres à Buenos Aires
Maison de Gardel dans la rue Jean Jaurès à Buenos Aires / Immigrants / Annonce des Ballets Russes dans la revue "Caras y Caretas" (1913) / Affiche du Cabaret Armenonville / Affiche d'un concert de Juan Carlos Caceres à Buenos Aires
Publicité
Résumé

L’émission débute par le séjour de Jean Jaurès en Argentine en 1911 alors que le tango investit les beaux quartiers, et que Buenos Aires se modernise rapidement.

En savoir plus

Création de la Chaste Suzanne, opérette de Jean Gibert qui fuit le nazisme et devient argentin.

Le tango n’est pas né dans les maisons closes même s’il y a trouvé souvent refuge ; Il est même au Cabaret Armenonville dans les beaux quartiers.

Publicité

Les débuts du tango en France où Mistinguett est une pionnière. 

Les compositeurs argentins redécouvrent le patrimoine musical populaire et s’en inspire.

Face à l’afflux d’immigrant le pays doit se forger plus que jamais une identité nationale.

C’est en 1913 que débarquent les Ballets Russes à Buenos Aires. Qui préludera à la naissance de l’école de danse argentine.

Générique :
Luis Gianneo, Danzas Argentinas (Huella)
Trio Arbos
CD ENSAYO ENY  9821

Juan Maglio, Armenonville
Orchestre Typique de « Pacho »
33 Tours Instituto Nacional de Musicología “Carlos Vega”

Jean Gilbert, La Chaste Suzanne (Pot-Pourri)
Orchestre d’Adolphe Sibert
CD BNF A957-Collection

Alfredo Gobbi, Ernesto Ponzio, Don Juan
Alfredo Gobbi, chant, et son orchestre
33 Tours Instituto Nacional de Musicologia “Carlos Vega"

Enrique Saborido, Carlos Mauricio Pacheco, Felicia
Florencia Ciaffone, violon
Sebastián Gangi, piano
Felipe Devicenzi, contrebasse
Enregistrement  du Ministère de la Culture d’Argentine

Fred Mêlé, Tout ça c’est pour vous
Mistinguett, chant
Symphonic Jazz de Fred Mêlé (enreg. 1928)
EMP Records 10 VC 101-9

Julián Aguirre, Triste n°2
Miriam Conti, piano
CD Steinway and Sons 30023

Julián Aguirre, Aire Criollo
Marielle Nordmann, harpe
CD Lyrinx LYR 2212

Hernán Figueroa Reyes, El Corralero Hernán
Figueroa Reyes, chant et guitare
LP Odeon-EMI (Argentina) UR L 20.964

Nicolai Tcherepnin, Le Pavillon d’Armide (Grande valse)
Orchestre Symphonique de Leningrad
Direction : Victor Fedotov
CD  Manchester (Bomba-Piter) CDMAN 162 

Igor Stravinski, L’Oiseau de feu (Finale)
Philharmonia Orchestra
Direction : Ernest Ansermet
CD DECCA 443572-2

Leo Delibes, Lakmé (Fantaisie ô divin mensonge)
Tito Schipa, ténor
Victor Symphony Orchestra
(1926) CD Pearl P 1969

G. Fernández Caballero et E. Carrión, Los Sobrinos del Capitán Grant (Preludio y Murga)
Orchestre et chœur de Madrid
Direction : Benito Lauret
CD Alhambra WD 75123 (9D)

Genaro Espósito, La Montura
Roberto Firpo, piano
Orchestre «  Tata Genaro »
33 Tours Instituto nacionalde Musicicologia “Carlos Vega” 

G Fernández Caballero, & E. Carrión, Los Sobrinos del Capitán Grant (Tango et Zamacueca)
Orchestre et chœur de Madrid
Direction :  Benito Lauret
CD Alhambra WD 75123 (9D)

Juan Carlos Cáceres, La Retirada (Murga argentina)
Juan Carlos Cáceres, piano
CD Mañana MM425004

Références

L'équipe

Marcel Quillévéré - portrait
Marcel Quillévéré - portrait
Béatrice Trichet
Réalisation
Nelly Portal
Collaboration