la poétesse Alfonsina Storni / Conchita Badia en Argentina (1938) / LP Mariano Mores / Juan José Castro et Manuel de Falla à Buenos Aires en 1939 © Bibliothèque du Théâtre Colon
la poétesse Alfonsina Storni / Conchita Badia en Argentina (1938) / LP Mariano Mores / Juan José Castro et Manuel de Falla à Buenos Aires en 1939 © Bibliothèque du Théâtre Colon
la poétesse Alfonsina Storni / Conchita Badia en Argentina (1938) / LP Mariano Mores / Juan José Castro et Manuel de Falla à Buenos Aires en 1939 © Bibliothèque du Théâtre Colon
la poétesse Alfonsina Storni / Conchita Badia en Argentina (1938) / LP Mariano Mores / Juan José Castro et Manuel de Falla à Buenos Aires en 1939 © Bibliothèque du Théâtre Colon
la poétesse Alfonsina Storni / Conchita Badia en Argentina (1938) / LP Mariano Mores / Juan José Castro et Manuel de Falla à Buenos Aires en 1939 © Bibliothèque du Théâtre Colon
Publicité
Résumé

« Et voilà que volent vers le soleil, les caravelles. Elles volent et elles s’éloignent. Et les fils d’Ibérie prient l’Etoile de la Mer. » (La Atlántida- Jacint Verdaguer & Manuel de Falla)

En savoir plus

Alors que l’Argentine et l’Uruguay restent neutres durant la deuxième Guerre Mondiale, les exilés affluent dans les Amériques et au Rio de la Plata en particulier : l’écrivain polonais Witold Gombrowicz, la cantatrice Jane Bathori , l’écrivain Roger Caillois (qui est accueilli par Victoria Ocampo dans sa villa de San Isidro).
A la fin des années trente une série de suicides endeuille le monde littéraire du Rio de la Plata : Horacio Quiroga suivi de Leopoldo Lugones et de la poétesse Alfonsina Storni.

Les Espagnols continuent à demander l’asile. Manuel de Falla arrive le 18 octobre 1939 invité par l’Association Culturelle Espagnole d’Argentine. Il ne reverra plus l’Espagne...
Il a mis en chantier son Atlantide que son élève E. Halffter terminera et qui sera créée après sa mort à Buenos Aires.
Il dirige toute une série de concerts, en particulier avec son amie, la soprano Conchita Badía, exilée elle aussi.
De son côté le compositeur argentin Gilardo Gilardi compose « Piruca et moi » une suite d’errances du mystérieux personnage de Piruca.
L’émission s’achève sur le tango « Taquito Militar » de Mariano Mores, un incontournable du tango qui vient d’en écrire un en 1939 et dont le « Taquito » fait encore partie des milongas favorites des Argentins.

Publicité

Générique :
Luciano Supervielle / Jorge Drexler, Sabelo
Luciano Supervielle, chant, piano
CD Bizarro Agadu (Urauguay) 8898 535486-2

Jimmy Yancey, How long Blues
Jimmy Yancey
CD Document Records DOCD-5041 0714298504125

Alberto Ginastera, Cantos del Tucuman pour voix, harpe, flûte et alto (extr.)
D'Anna Fortunato, mezzo-soprano
The Melisande Trio :
Fenwick Smith, flûte
Burton Fine, violon
Susan Miron, harpe
CD North-estern NR 231

Eduardo Armani, Ciudad Portena
Orquesta de Eduardo Armani
CD Musical Box

Gilardo Gilardi, Piruca y Yo (extr.)
Camerata Bariloche
Elias Khavat, dir.
CD Musica y Marketing (Buenos Aires) TK 38013 6 10077 10562

Maurice Ravel, Chansons Madécasses (extr.) : Aoua
Madeleine Grey, soprano
CD Philips PHPS 420778-2

Juan José Castro, Sonata n°2 (extr.)
Mauricio Löfval, piano
CD Cosentino IRCO 217

Ariel Ramirez, Alfonsina y el mar
Mercedes Sosa, chant
Ariel Ramirez, piano
CD Wrasse Records WRASS 291 50600001274522

Manuel de Falla, Atlantida (extr.) : Les Caravelles
Les Choeurs Canariens
Jeune Orchestre National d'Espagne
Edmon Colomer, dir.
CD Auvidis Valois V 4685

Francisco Guerrero, Prado verde y florido
Choeur NN
Manuel de Falla, dir.
CD Piscitelli (Argentina) P-009

Manuel de Falla, Sonnet à Cordoba
Conchita Badia, soprano
Nélida Esther Gianneo, harpe
CD Piscitelli (Argentina) P-009

Ramon Zarzosa / Salvador Valverde, Homenaje a Claude Debussy
Orchestre Simon Bolivar
E. Mata, dir.
CD DORIAN DOR-90219 0 53479 02102 1

Manuel de Falla, De Falla parle à la Radio el Mundo
Manuel de Falla, récitant
CD Piscitelli (Argentina) P-009

Alberto Ginastera, Milonga
Luis Ascot, piano
CD Cascavelle VEL 1031 7 619930 103113

Gilardo Gilardi, Piruca y Yo (extr.)
Camerata Bariloche
Elias Khavat, dir.
CD Musica y Marketing (Buenos Aires) TK 38013 6 10077 10562

Mariano Mores / Lucio Bruno Videla (arrangement), Taquito Militar
Orquesta Clasica Latinoamericana
Rosangela Antunes, piano
Christian Martinek, percussion
Lucio Bruno Videla, dir.
(Archive de la Orquesta Clasica Latinoamericana)

Références

L'équipe

Marcel Quillévéré - portrait
Marcel Quillévéré - portrait
Nelly Portal
Collaboration
Béatrice Trichet
Réalisation