Publicité
En savoir plus

17h30, la chronique d'Omer Corlaix

Aldeburgh triomphe ! Written on Skin de George Benjamin
Créé en juillet 2012 au Festival d’Aix-en-Provence, « Written on skin » du compositeur anglais George Benjamin et de son librettiste Martin Crimp s’impose comme une des œuvres majeures de ce début du XXIe siècle. Elève de Messiaen, George Benjamin doit être rattaché au courant spectral par sa manière de concevoir le son. Sa vocalité doit tout à Benjamin Britten. Il y a ici une adéquation parfaite entre dramaturgie, distribution instrumentale et vocale. Le modèle Aldeburgh d’opéra de chambre conçu par Britten à la fin des années 50 s’impose aujourd’hui sur toutes les scènes lyriques. On retrouve aussi les mêmes caractéristiques qui ont fait le succès de « Julie » de Philippe Boesmans. Omer Corlaix

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

George Benjamin, Written on skin
avec Barbara Hannigan, Bejun Mehta, Christopher Purves, Rebecca Jo Loeb & Allan Clayton.
Mahler Chamber Orchestra sous la direction de George Benjamin.

George Benjamin, Duet pour Piano & Orchestre avec au piano Pierre-Laurent Aimard. Nimbus

Références

L'équipe

Emilie Munera
Emilie Munera
Emilie Munera
Production