France Musique
France Musique
Publicité
Résumé

Les « Concerts Royaux » composés par François Couperin sont replacés dans leur contexte historique, à savoir la période comprise entre 1714 et 1715.

En savoir plus

⇒ un peu d'histoire, quelques évènements contemporains de 1714 et 1715.

1714

| POLITIQUE |Louis XIV force le parlement à enregistrer la bulle Unigenitus . L'archevêque de Paris, Noailles, refuse de la recevoir. Il est condamné par le pape Clément XI. Maladroitement formulée, la bulle ulcéra non seulement une partie du clergé français qui y vit une remise en cause des privilèges de l'Eglise de France, mais également le milieu parlementaire. Elle permit au jansénisme moribond de trouver un second souffle et lui redonna vigueur au moins jusqu'à la Révolution.

Publicité

Mariage de Philippe V d'Espagne, petit-fils de Louis XIV, avec Elisabeth Farnèse.

Pierre le Grand organise l'instruction publique et conquiert la Finlande.

Le mois d'août 1715 se déroule comme un long coucher de soleil; le roi Louis XIV rend son dernier soupir à Versailles. Digne d’une tragédie de Racine, la mort de Louis XIV commence en effet le 10 août 1715. A son retour de chasse de Marly, le roi ressent une vive douleur à la jambe. Son médecin Fagon diagnostique une sciatique. Il ne variera pas de position. Mais des tâches noires apparaissent bientôt : il s’agit d’une gangrène sénile.

Malgré les douleurs atroces, le roi vaque à ses occupations habituelles sans broncher. Il entend assumer ses fonctions jusqu’au bout. Le vieux chêne semble indéracinable et force l’admiration de chacun. Mais le 25 août, jour de sa fête, il doit s’aliter. Il ne quittera désormais plus la chambre. La gangrène fait davantage son effet : elle atteint l’os, le 26. Les médecins se sentent désarmés. Le roi reçoit le jour même son arrière-petit-fils, âgé de 5 ans, le futur Louis XV, pour lui prodiguer ses conseils. Il lui recommande de soulager son peuple et d’éviter autant que possible de faire la guerre : « c’est la ruine des peuples ! », conscient d’avoir pêché sur ce point, il lui demande de rester « un prince pacifique ».

Louis XIV tombe finalement dans un semi-coma, les 30 et 31. Il meurt le 1er septembre au matin. Son corps est exposé pendant huit jours dans le salon de Mercure. Il est transporté le 9 à Saint-Denis.

*- texte sur Louis XIV tiré du site officiel du château de Versailles - *

Références

L'équipe

François Hudry_149x185
François Hudry_149x185
François Hudry
Production