Richard Strauss : Crème fouettée (Schlagobers), ballet op.70 (1924)

France Musique
France Musique
Publicité

Le ballet « Crème fouettée » [Schlagobers], op.70 composé par Strauss est replacé dans son contexte historique, à savoir l'année 1924.

⇒ un peu d'histoire, quelques évènements contemporains de 1924.

1924

| POLITIQUE |Election du Cartel des gauches, une coalition regroupant les radicaux (qui dominent la gauche jusqu'en 1936) et les socialistes. Les premiers députés communistes qui sont élus en 1924 siègent dans l'opposition. Les socialistes ne participent pas au gouvernement de peur de se faire taxer de trahison sociale par les communistes qui verraient en cette alliance une collaboration avec un régime bourgeois.
La première action est alors de demander la démission du président de la république, Alexandre Millerand, à qui il est reproché d'avoir manqué à son rôle de simple arbitre et à ses obligations de neutralité, en prenant parti en faveur du bloc national et du renforcement des pouvoirs des présidents, lors de la campagne électorale.
Le 15 juin, Édouard Herriot forme un gouvernement qui prend rapidement quelques mesures spectaculaires : transfert des cendres de Jean Jaurès au Panthéon, amnistie des grévistes de 1920 et des hommes politiques condamnés pendant la guerre (Joseph Caillaux et Louis Malvy), création d'un conseil économique et social mais aussi l'autorisation pour les fonctionnaires de se syndiquer. Il mène une contre offensive laïque en matière d'enseignement. L'enseignement secondaire moderne (sans latin) est rétabli ainsi que le principe de la gratuité du lycée.

Publicité

Le Cartel des gauches échoue cependant dans la politique financière. Dès lors, les socialistes passent dans l'opposition. Le gouvernement Poincaré bénéficie d'une forte majorité : droite et radicaux. On assiste au retour d'un gouvernement de large coalition républicaine, à laquelle seuls les socialistes, communistes et nationalistes intransigeants ne participent pas.

L'équipe