France Musique
France Musique
Classique à Kinshasa
Classique à Kinshasa
Dominique Boutel
Dominique Boutel
Dernière étape à Kinshasa ce soir, cette capitale de la République Démocratique du Congo qui, malgré sa difficulté à vivre, nous a complètement séduits. C’est certainement grâce à la qualité des êtres rencontrés, ces musiciens de l’OSK, l’orchestre symphonique kimbanguiste, avec lesquels vous avez déjà passé trois de vos samedis cet l’été. C’est également ce qui a séduit Sofi Jeannin, la chef d’orchestre que l’OSK a invité cette année à venir le diriger pour ce concert-anniversaire de l’une des figures de la communauté kimbanguiste.
59 min
Orchestre des enfants
Orchestre des enfants
Retour à Kinshasa ce soir encore, dans la chaleur et l’agitation perpétuelle de cette ville gigantesque.
59 min
Diego Iloumbo, hautbois solo
Diego Iloumbo, hautbois solo
C’est l’après-midi à Kinshasa, dans l’une des rues qui longent la parcelle de Papa Armand.
59 min
Sofi Jeanin dirigeant l'OSK
Sofi Jeanin dirigeant l'OSK
Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. C’est l’une des villes du monde les plus vastes, les plus peuplées, les plus pauvres et donc les plus dangereuses.
59 min

À propos du podcast

Classique à Kinshasa
Classique à Kinshasa

Archives sur France Musique

Portraits, moments de travail, rencontres autour de la musique, cette série de quatre émissions permettra de rencontrer des hommes et des femmes qui ont fait de la musique le moyen de transcender leur existence.
En reportage à Kinshasa, Dominique Boutel a suivi un orchestre basé dans le quartier de Nguiri Nguiri. Ils sont presque deux cents musiciens, instrumentistes et choristes, pour qui la musique classique est toute leur vie. Malgré des conditions économiques, climatiques et sociales qui font de chaque répétition un défi, c’est avec un engagement incomparable, une ténacité sans faille, que ces hommes et ces femmes, quotidiennement, pratiquent un art qu’ils veulent exemplaire.
Armand Diangienda, le fondateur de l’orchestre et chef de la communauté kimbanguiste, ouvre sa maison pour les répétitions où se retrouvent des musiciens de toutes les générations (amateurs et autodidactes pour la plupart). Cette année, il a invité Sofi Jeannin à diriger l’orchestre et le choeur, pour rendre hommage à l’une des figures du mouvement kimbanguiste (Maman Muilu) dont ils font tous partie. Au programme : le *Stabat Mater * de Francis Poulenc, un langage musical peu familier pour ces amoureux de Beethoven ou Haendel.
Sur francemusique.fr, prolongez la rencontre avec ces musiciens et ces chanteurs congolais à travers un programme multimédia pour découvrir des portraits en son et en image, des témoignages sur leur parcours ou le lien qu’ils entretiennent avec leur instrument et même leurs références musicales qui nourrissent la playlist de l’Orchestre Kimbanguiste sur RF8 !

L'équipe