Franck Riester, ministre de la culture
Franck Riester, ministre de la culture
Franck Riester, ministre de la culture ©Getty - Antoine Gyori - Corbis
Franck Riester, ministre de la culture ©Getty - Antoine Gyori - Corbis
Franck Riester, ministre de la culture ©Getty - Antoine Gyori - Corbis
Publicité
Résumé

Interview de Franck Riester dans Libération ; à l’Opéra de Paris, le mouvement de grève continue ; le Festival d’Aix en Provence dévoile sa prochaine saison ; l’Orchestre National de France en tournée en Allemagne, en Autriche et en Slovaquie ; un hommage au trompettiste Bernard Gabel.

En savoir plus

Interview de Franck Riester, le ministre de la Culture, publiée dans le quotidien Libération ce matin

Trois jours après avoir annulé les traditionnels vœux au monde de la culture, le ministre passe en revue les nombreux dossiers qui agitent la rentrée. Il soutient la réforme des retraites et affirme être mobilisé avec ses équipes pour trouver les bons accompagnements de transition à mettre en œuvre. Il appelle notamment à une « refonte » de la politique de ressources humaines de l’Opéra concernant la reconversion des danseurs. Interrogé par Libération sur la grève à Radio France, le ministre réaffirme sa confiance dans la direction de la Maison Ronde et son plan de transformation qui « semble aller dans le bon sens ». « J’assume de dire que chacun doit faire des efforts », ajoute le ministre. Enfin, Frank Riester redit son intention de mener à terme la mise en place du Pass Culture, qui selon lui « n’est pas dans l’impasse ».

Publicité

A l’Opéra de Paris, le mouvement de grève continue

Hier, les représentations du Barbier de Séville, de l’Après-Midi d’un Faune et de l’Enfant et les sortilèges ont été annulées. Mardi, c’est la première des Contes d’Hoffmann qui n’a pas pu être donnée  à Bastille

Le Festival d’Aix en Provence dévoile sa prochaine saison 

Pour sa deuxième programmation, Pierre Audi a décidé de poursuivre dans sa lancée avec des œuvres jamais présentées au festival. Wozzeck d’Alban Berg fait son entrée au répertoire, dans une mise en scène signée Simon McBurney. Dans la fosse, Simon Rattle dirigera le London Symphony Orchestra avec sur scène le baryton Christian Gerhaher. Autre nouveauté, Le Coq d’Or de Rimski Korsakov dans une mise en scène du très prisé Barrie Kosky, avec Sabine Devieilhe et l'Orchestre national de Lyon. Pour le traditionnel Mozart, ce sera Cosi Fan Tutte.

L’événement phare de cette édition 2020, c’est peut-être la création mondiale de l’opéra Innocence de Kaija Saariaho, dont le livret mêle fantômes et banquet de mariage. Sur scène, 13 solistes de pays différents qui chanteront dans 9 langues différentes, avec notamment Sandrine Piau.

À lire aussi : Aix 2020, un festival ancré dans le temps présent

L’Orchestre National de France en tournée en Allemagne, en Autriche et en Slovaquie

Ce soir l’orchestre joue à Vienne. Il était mardi dernier à la prestigieuse Philharmonie de Berlin. C’est un reportage, en Allemagne, de Nathalie Versieux.

Un hommage au trompettiste Bernard Gabel

Trompette solo de l’Orchestre de l’Opéra de Paris pendant plus de trente ans, le musicien s’est éteint mardi à l’âge de 77 ans, nous informe le site Resmusica. Il est également le père du chef d’orchestre Fabien Gabel, directeur musical de l’Orchestre symphonique du Québec.

À lire aussi : Mort de Bernard Gabel, ancienne trompette solo de l'Orchestre de l'Opéra de Paris

Références

Programmation musicale

  • 07h40
    VELASCO TOMAS Desvelado dueño mio - pour solistes choeur et ensemble instrumental
    VELASCO TOMAS Desvelado dueño mio - pour solistes choeur et ensemble instrumental
    DE TORREJON Y VELASCO TOMAS
    VELASCO TOMAS Desvelado dueño mio - pour solistes choeur et ensemble instrumental

    Interprètes DE TORREJON Y VELASCO TOMAS, LEONARDO GARCIA-ALARCON, CAPPELLA MEDITERRANEA

L'équipe

Sofia Anastasio
Production