La chanteuse Billie Eilish rentre des Grammy Awards avec de nombreuses récompenses
La chanteuse Billie Eilish rentre des Grammy Awards avec de nombreuses récompenses
La chanteuse Billie Eilish rentre des Grammy Awards avec de nombreuses récompenses ©AFP - Alberto E. Rodriguez
La chanteuse Billie Eilish rentre des Grammy Awards avec de nombreuses récompenses ©AFP - Alberto E. Rodriguez
La chanteuse Billie Eilish rentre des Grammy Awards avec de nombreuses récompenses ©AFP - Alberto E. Rodriguez
Publicité
Résumé

Palmarès des Grammy Awards ; après une grève historique de sept semaines contre la réforme des retraites, l’Opéra de Paris a repris ses activités ; le weekend Michel Legrand annulé à Radio France ; billet éco d'Antoine Pecqueur ; disparition de Michou, « prince des nuits parisiennes ».

En savoir plus

Palmarès des Grammy Awards, dont la cérémonie vient de s’achever à Los Angeles

Une cérémonie largement dédiée au basketteur Kobe Bryant après le choc de l’annonce de sa disparition hier dans un accident d’hélicoptère. C’est la jeune chanteuse pop Billie Eilish, 18 ans, qui a raflé les récompenses les plus prisées, révélation, album, chanson, enregistrement de l’année. Brad Mehldau repart avec le prix du Meilleur album de jazz instrumental. Angelique Kidjo celui du meilleur album de World Music. Le prix de la meilleure performance orchestrale revient à Gustavo Dudamel et son Los Angeles Philharmonic. La violoniste Nicola Benedetti, qui s’est produite sur scène au cours de la soirée, remporte le prix du meilleur solo instrumental. Joyce Didonato est quant à elle récompensée du prix meilleur album solo vocal pour « Songplay ».

Publicité

À lire aussi : Le palmarès jazz et classique des Grammy Awards 2020

En France, après une grève historique de sept semaines contre la réforme des retraites, l’Opéra de Paris a repris ses activités

Resté baissé pendant un mois et demi, le rideau s’est à nouveau levé samedi soir à Bastille pour les Contes d’Hoffmann. Hier, le Barbier de Séville, L’après-midi d’un faune et l’Enfant et les sortilèges ont également été joués. Un texte de l’intersyndicale a tout de même été lu avant les représentations : « Pour préserver l’intégrité économique de l’Opéra nous avons pris la décision d’assurer ce spectacle, mais nous restons mobilisés pour le retrait de ce projet de loi ». Depuis le début de la grève, plus de 70 spectacles ont été annulés, avec des pertes en billetterie qui s’élèvent à environ 15 millions d’euros.

À lire aussi : Les représentations reprennent à l’Opéra de Paris

Le weekend Michel Legrand annulé à Radio France

En raison d’un appel à la grève contre le plan d’économie à Radio France, les trois concerts symphoniques, classique et jazz consacrés à la musique de Michel Legrand n’ont pas été donnés.

Billet éco d'Antoine Pecqueur : La politique culturelle du gouvernement Bolsonaro au Brésil.

À réécouter : Brésil : la politique culturelle menée par le gouvernement de Bolsonaro crée une véritable bronca

La disparition « du prince des nuits parisiennes »

Michou, l’homme en bleu, nous a quittés à l’âge de 88 ans. Seigneur de Montmartre, né Michel Catty à Amiens, il avait ouvert son cabaret en 1956, rue des Martyrs. Il y a accueilli pendant 60 ans, célébrités, touristes et spectacles transformistes. Si les dernières volontés de Michou sont respectées, le lieu devrait fermer après sa mort. Son cercueil y sera exposé pendant deux jours, un cercueil bleu, évidemment, conduit ensuite à l’église Saint-Jean. 

À lire aussi : Michou, le roi de la nuit, est mort

Références

Programmation musicale

  • 07h42
    CD SCHUBERT - Le chant du cygne : Liebesbotschaft (Message d'amour)
    CD SCHUBERT - Le chant du cygne : Liebesbotschaft (Message d'amour)
    Track 11
    CD SCHUBERT - Le chant du cygne : Liebesbotschaft (Message d'amour)

    Interprètes Track 11

L'équipe

Sofia Anastasio
Production