Publicité
Résumé

Thomas Rozec revient sur la polémique autour de la plateforme vidéo Twitch et le Grand Journal de Canal +.

En savoir plus

Le jeu vidéo fait partie de la culture mondiale, c’est d’ailleurs l’industrie la plus rentable du monde, bien devant l’industrie du cinéma ou de la musique. Les Français y excellent, mais le jeu vidéo est toujours aujourd’hui traité par les mêmes poncifs et les mêmes stéréotypes. L’exemple d’Antoine de Caunes, dans le Grand Journal de Canal + est révélateur : en insultant les utilisateurs de Twitch (site qui permet de regarder des vidéos de jeux vidéo), l’animateur se conforte dans les mêmes opinions dominantes, sans observer le bouillonnement artistique qui peut y être lié.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

55 millions d’internautes visionnent les vidéos de Twitch. C’est plus que la population de l’Espagne. Le site a été l’objet d’une guerre de rachat entre Google et Amazon, qui a finalement remporté la bataille, à grands coups de millions de dollars.

Publicité

Pour aller plus loin : Antoine de Caunes et les jeux vidéos, le dernier avatar d'une longue incompréhension (article dans Télérama)

Références

L'équipe

Thomas Rozec
Production