Diana Soh par Samantha Tan et Elise Chauvin et le trio KDM par Diana Soh
Diana Soh par Samantha Tan et Elise Chauvin et le trio KDM par Diana Soh
Diana Soh par Samantha Tan et Elise Chauvin et le trio KDM par Diana Soh
Diana Soh par Samantha Tan et Elise Chauvin et le trio KDM par Diana Soh
Diana Soh par Samantha Tan et Elise Chauvin et le trio KDM par Diana Soh
Publicité
Résumé

Cette semaine dans Création mondiale, une fantaisie langagière de la compositrice singapourienne Diana Soh, créée dans notre studio par la soprano Elise Chauvin et les musiciens du trio K/D/M : "de A à Z" !

En savoir plus
  • « A/Z » pour voix soliste et trois instruments de Diana SohAvec Elise Chauvin, soprano et le Trio K/D/MCréation enregistrée le 13 septembre 2017 à Radio France

Diffusion intégrale et portrait de la compositrice

Cette semaine, nous découvrons la musique de Diana Soh, compositrice originaire de Singapour.
Elle vit à paris après un doctorat à Buffalo. En France, elle a été compositrice en résidence au Conservatoire d’Ivry sur Seine. Elle déborde d’idées et d’énergie.
D’ailleurs, quand elle compose, elle ne reste pas assise sagement à sa table… La composition est associée à quelque chose de physique.

Publicité

Avant de se consacrer à la composition, Diana Soh a été chanteuse, elle a chanté notamment la musique de George Aperghis et la voix est au coeur de sa musique. La voix et la langue aussi !

Le chinois, l’anglais, et depuis peu le français sont les trois langues dans lesquelles Diana Soh s’exprime aujourd’hui. Les jeux de passage d’un alphabet à l’autre, d’un lexique à l’autre lui sont familiers. Peu à peu, elle a acquis la conviction que la langue et la musique de la langue forgent nos identités, ou participent de leur construction.
Chaque langue a ses symboles. Derrière le sens des mots, il y a aussi les codes fixés par l’alphabet, et c’est justement à l’alphabet que Diana Soh s’intéresse avec ce qu’elle appelle son Alphabet Serie.

Première étape de cette série en forme de diptyque : cinq miniatures qu’elle a imaginées pour notre émission à partir des 26 lettres de l’alphabet anglais et sur un texte de l’écrivain américain James Currie.
A/Z met en présence une voix, celle d’Elise Chauvin et les musiciens du trio K/D/M : Gilles Durot, Anthony Millet et Victor Hanna, acteurs eux aussi du texte de James Currie.

En allant puiser à la source, au B A BA de la parole et du langage avec sa série alphabétique la compositrice Diana Soh a plongé les musiciens dédicataires de sa pièce dans des jeux de construction et jeux rythmiques pleins de malice. Les musiciens y ont pris beaucoup de plaisir, et l’enregistrement s’est fait dans la bonne humeur, d’autant qu’il fallait se dédoubler !

Les instrumentistes avaient à donner de la voix, alors que la soprano Elise Chauvin devait frapper sur des objets ou des instruments. Autrement dit : qui fait quoi ?
Diana Soh s’amuse avec notre perception !

Musiques additionnelles (de Diana Soh) :

  • 1. All that we see(m) - pour 2 piano et 2 percussionsBerlin Piano Percussion
  • 2. [Ro]ob[ta]ject[tions] - for string quartetArditti Quartet
  • 3. Arboretum: of Myths and trees - pour soprano, ensemble et électroniqueElise Chauvin et l'Ensemble Court-Circuit
  • 4. Incantare: take 2 - pour 6 instrumentsEnsemble Phoenix Basel
  • 5. Iota - pour 12 instrumentsKlangforum Wien (dir. Enno Poppe)
  • 6. 12345 - pour 15 instrumentsAthelas Sinfonietta (dir. Pierre-André Valade)

À réécouter : " A/Z " pour voix soliste et trois instruments de Diana Soh (1/5)

Références

L'équipe

Anne Montaron
Anne Montaron
Anne Montaron
Production
Françoise Cordey
Réalisation
Marjolaine Portier-Kaltenbach
Marjolaine Portier-Kaltenbach