Valérie Vivancos & la Summstein du jardin botanique de Münster
Valérie Vivancos & la Summstein du jardin botanique de Münster - Eva Sjuve
Valérie Vivancos & la Summstein du jardin botanique de Münster - Eva Sjuve
Valérie Vivancos & la Summstein du jardin botanique de Münster - Eva Sjuve
Publicité

Pour nos brèves sonores, la compositrice Valérie Vivancos a réalisé dans les studios du GRM une suite de miniatures acousmatiques autour d’un corps sonore : la pierre. Son titre : Summstein ("pierre chantante" ou « bourdonnante")

« Summstein », pièce acousmatique de Valérie Vivancos
En collaboration avec le GRM, octobre 2021

Diffusion intégrale et portrait de la compositrice

Nous sommes ce soir en compagnie de Valérie Vivancos, à qui le GRM a offert une résidence d'une petite semaine pour composer les brèves acousmatiques qui ont ponctué les programmes de la semaine. Le titre de cette musique de studio c'est « Summstein », un mot allemand sans réel équivalent en français, si ce n'est "pierre percée bourdonnante". Celles et ceux d'entre vous qui pratiquent la méditation trouveront leur propre traduction du mot.

Publicité

On a en tête l'image des ces pierres anciennes percées, dans lesquelles on passe la tête pour fredonner dans la pierre.

« Summstein » est immersive, elle s'écoute "la tête dans le son". La pierre est le corps sonore sur lequel Valérie Vivancos travaille en ce moment : des frottements de pierre, des sonorités de lithophones parcourent Summstein. La pierre est aussi au cœur d'un album que prépare la compositrice avec la percussionniste et joueuse de lithophone allemande Limpe Fuchs.

Cette exploration de la pierre comme corps sonore va au-delà de la matière : il y a en arrière-plan l'idée de " libérer l'esprit des sons".

Valérie Vivancos s'est souvenue pour composer cette pièce de la correspondance de John Cage sur laquelle elle a travaillé dans le cadre d'un master à l'université américaine (2015), notamment de ses échanges avec le peintre et réalisateur Oskar Fischinger qui disait que" frapper sur une pierre libérait l'esprit des sons".

Valérie Vivancos est arrivée en studio avec une banque de sons (de pierres, de nature...) et un carnet de notes sur lequel elle avait couché quelques idées de composition. In situ, elle a réalisé quelques enregistrements du Serge, l'un des synthétiseurs du GRM pour obtenir des nappes sonores.**« Summstein »**est le mixage subtil de tous ces sons.

Retrouvez Valérie Vivancos...

· Finalisation de l’album, Ħal Saflieni, qui poursuit l’exploration des sons de pierre et ses usages percussifs “rituels” inventés, à paraître sur le label Tsuku Boshi - Fin 2022/début 2023

· Résidences et concerts dans le cadre du projet de recherche/improvisation Terra Incognitae de Kamilya Jubran, en trio avec Soizic Lebrat (1er volet en décembre au Lieu Multiple de Poitiers) - Concert le 11 décembre 2022 à 17h

· Résidence et concerts de recherche/improvisation avec Limpe Fuchs (1er volet en janvier 2023 au GMEA d’Albi)

· Composition pour danse - recherche et création au CND, à Micadanses et au Silo avec les chorégraphes Virginie Mielniezuck et Keiko Abe (System We)

· Concert d’OttoannA (duo avec Rodolphe Alexis) à Station Nord (Gare des Mines) le 17 novembre 2022 avec Nova Matéria (+ Commande de composition pour le dispositif Soundways)

· Interview par Delphine Dora à paraître dans le numéro de décembre 2022 de Revue & Corrigée.

· Parution d’Inflamed Invisible de David Toop aux éditions JOU, (collaboration à la traduction française de Sophie Couronne) - mars 2023

- Au concert comme improvisatrice (électroniques live) le 23 janvier 2022 à la Biennale du Mans

- Sur plusieurs plateformes en ligne sous le pseudonyme Ocean Viva Silver (Bandcamp, Soundcloud, Fairplay) et prochainement le label Tsuku Boshi

Musiques en plus de Valérie Vivancos :

  • Riddle (2014)
    Morceau de l'album Echolalia paru en 2014 chez Mare/Moto
  • Slippery Seas (2016)
    Commande de Phaune Radio pour le projet Phaune Box 1 et le festival Bivouac Radiophonique
  • Solitude Entonoir (2016)
    Morceau de l'album The Sleep In Opera paru en 2016 chez Sublunar Society
    Recomposition d'un projet de 2002 autour d'une performance sonore participative dans un bunker de Copenhague
  • Valerie Vivancos Live IC (2019)
    Improvisation electro/acoustique Instants Chavirés octobre 2019
  • incandescent - The motion is in the mindscape (2017)
    Son pour le projet Acoustic Cameras, Performance au Générateur de Gentilly et installation au Cube (Issy Les Moulineaux)
  • par le menu (2020)
    Morceau de l'album Îpe paru en 2020 chez Industrial Coast

L'équipe

Anne Montaron
Anne Montaron
Anne Montaron
Production
Françoise Cordey
Réalisation
Marjolaine Portier-Kaltenbach
Marjolaine Portier-Kaltenbach