Hèctor Parra & Nicolas Crosse
Hèctor Parra & Nicolas Crosse
Hèctor Parra & Nicolas Crosse ©Radio France - Amélie Burnichon
Hèctor Parra & Nicolas Crosse ©Radio France - Amélie Burnichon
Hèctor Parra & Nicolas Crosse ©Radio France - Amélie Burnichon
Publicité
Résumé

Dans nos brèves sonores cette semaine, les "Cinq Fleurs" pour contrebasse du compositeur catalan Hèctor Parra, incarnées par Nicolas Crosse.

En savoir plus

« Cinq Fleurs pour contrebasse » de Hèctor Parra Nicolas Crosse (contrebasse) 
Création enregistrée le 25 janvier 2022, Salle Colonne - Paris

Fleur n°4 / Fleur de feu

Il y a dans les Fleurs de Merce Rodoreda revisitées par Hèctor Parra une attirance constante pour la mort, et partant, une forme de violence qui va bien à l'interprète de ces pièces, le contrebassiste Nicolas Crosse , qui cache bien son jeu...

Publicité

Dans la miniature d'aujourd'hui, Fleur de feu, la contrebasse donne vie à une fleur-personnage qui sort subitement de sa réserve naturelle, s'enflamme de joie et meurt dans le feu qu'elle provoque. Cette fleur est la métaphore de certains tempéraments d'homme ou de femme qui explosent et sortent de leurs gonds, subitement...

"Elle sort du pin, sous forme de parapluie ou, si vous voulez, de champignon. Elle se promène en sautant autant qu'elle peut, pas beaucoup car elle est du genre lourd. La perdrix, lorsqu'elle la voit, s'enfuit effrayée. C'est une fleur d'une grande sagesse qui mène sa vie sans importuner. Et brusquement, au jour dit, à l'heure dite, au moment dit, soit parce que le soleil est brûlant, soit parce que l'année est parvenue au plus haut point de la clarté, tout autour d'elle sortent des flammes : de vives flammes de joie, et cette joie fait qu'elle met le feu partout. Elle court comme une possédée, siffle et tourne pareille à une toupie : en volant, se levant, se baissant. Du pin sort une fumée, de la fumée naît la flamme, la fleur court, saute et met le feu au bois tout entier et elle meurt dans le feu, 'en revenant pas de ce qu'une telle joie ait pris fin sur une étendue charbonneuse" Merce Rodoreda

À lire aussi : « Cinq Fleurs pour contrebasse » d'Hèctor Parra (diffusion intégrale et portrait du compositeur)

Références

Programmation musicale

  • 12h54
    Concerto en Ré Maj RV 93 P 209 - pour luth 2 violons et basse continue / réduction pour piano : 2. Largo
    Concerto en Ré Maj RV 93 P 209 - pour luth 2 violons et basse continue / réduction pour piano : 2. Largo
    Antonio Vivaldi
    Concerto en Ré Maj RV 93 P 209 - pour luth 2 violons et basse continue / réduction pour piano : 2. Largo

    Interprètes Jeffrey Biegel

    Album Antonio Vivaldi : Les quatre saisons et autres concertos arrangés pour piano (2009)
    Label NAXOS (8.570031)

L'équipe

Anne Montaron
Anne Montaron
Anne Montaron
Production
Françoise Cordey
Réalisation
Marjolaine Portier-Kaltenbach
Marjolaine Portier-Kaltenbach