Patricia Alessandrini et Keiko Murakami
Patricia Alessandrini et Keiko Murakami
Patricia Alessandrini et Keiko Murakami  - Françoise Cordey
Patricia Alessandrini et Keiko Murakami - Françoise Cordey
Patricia Alessandrini et Keiko Murakami - Françoise Cordey
Publicité
Résumé

Encore un tandem féminin compositrice-interprète dans Création mondiale cette semaine : la compositrice Patricia Alessandrini a imaginé pour la flûtiste Keiko Murakami une musique crépusculaire, baptisée « Il y a plus d'eau que prévu sur la lune ». Partenaire de ce nouveau feuilleton, le GRM.

En savoir plus

«  Il y a plus d’eau que prévu sur la lune » de Patricia Alessandrini
Pour flûte contrebasse, voix et électroniques
Keiko Murakami, flûte contrebasse et voix
En collaboration avec le GRM, décembre 2020

Fragment 1

La musique lunaire de Patricia Alessandrini a été taillée sur mesure pour un instrument hors du commun : la flûte contrebasse de Keiko Murakami. La compositrice a profité de l'acquisition par la flûtiste de cet instrument rare pour explorer les graves, ceux de la flûte et aussi ceux de la voix de Keiko Murakami, car la musicienne utilise aussi beaucoup la voix. S'ajoutent à ces deux éléments une partie d'électronique qui nous fait descendre encore davantage dans les profondeurs...

Publicité

Patricia Alessandrini joue avec nos perceptions. Elle aime changer nos habitudes d'écoute. 

Retrouvez la version binaurale de la pièce

Ici

À réécouter : « Il y a plus d’eau que prévu sur la lune » de Patricia Alessandrini (diffusion intégrale et portrait)

Références

L'équipe

Anne Montaron
Anne Montaron
Anne Montaron
Production
Françoise Cordey
Réalisation
Soizic Noël
Collaboration