Patricia Alessandrini et Keiko Murakami - Françoise Cordey
Patricia Alessandrini et Keiko Murakami - Françoise Cordey
Patricia Alessandrini et Keiko Murakami - Françoise Cordey
Publicité
Résumé

Un tandem féminin compositrice-interprète dans Création mondiale cette semaine : la compositrice Patricia Alessandrini a imaginé pour la flûtiste Keiko Murakami une musique crépusculaire, baptisée « Il y a plus d'eau que prévu sur la lune ». Partenaire de ce nouveau feuilleton, le GRM.

En savoir plus

« Il y a plus d’eau que prévu sur la lune » de Patricia Alessandrini
Pour flûte contrebasse, voix et électroniques
Keiko Murakami , flûte contrebasse et voix
En collaboration avec le GRM, décembre 2020

Fragment 5

Patricia Alessandrini et Keiko Murakami se connaissent depuis longtemps (plus de 20 ans), mais c'est pourtant en terrain vierge qu'elles se sont retrouvées au moment de donner naissance aux cinq moments de « Il y a plus d’eau que prévu sur la lune » dans les studios du GRM.

Publicité

Les flûtes contrebasses ne courent pas les rues ! Pour cet instrument rare (cet "éléphant" pour reprendre une expression de Keiko Murakami), Patricia Alessandrini a imaginé une musique qui se joue, joli paradoxe, sur du velours, ou plutôt sur la pointe des pieds...

Retrouvez la version binaurale de la pièce

Ici

Références

L'équipe

Anne Montaron
Anne Montaron
Anne Montaron
Production
Marjolaine Portier-Kaltenbach
Marjolaine Portier-Kaltenbach
Françoise Cordey
Réalisation