Symphonie n°7 de Bruckner par Nikolaus Harnoncourt
Symphonie n°7 de Bruckner par Nikolaus Harnoncourt
Symphonie n°7 de Bruckner par Nikolaus Harnoncourt
Symphonie n°7 de Bruckner par Nikolaus Harnoncourt
Symphonie n°7 de Bruckner par Nikolaus Harnoncourt
Publicité
Résumé

Notre disque de légende du jour : la septième symphonie d'Anton Bruckner par le chef Nikolaus Harnoncourt et l'Orchestre philharmonique de Vienne.

En savoir plus

Le chef Nikolaus Harnoncourt a grandi à Graz mais pour l’essentiel étudié la musique à Vienne. À l'Académie de musique de Vienne, Harnoncourt étudie le violoncelle avec Paul Grümmer et apprend également la viole de gambe. Il débute comme violoncelliste avec l'Orchestre symphonique de Vienne de 1952 à 1969 puis il arrête sa carrière de musicien quand celle de chef prend de plus en plus de place. Le Concentus musicus de Vienne est son ensemble, celui qu’il a créé. Il rencontre aussi dès les années 1970 des orchestres traditionnels ; il est par exemple le chef invité de l'Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam en 1975 et en 1984, c'est le grand orchestre viennois, le philharmonique, qui fait pour la première fois appel à lui. Malgré des rapports compliqués avec les viennois, ces derniers finiront par l'accepter et plus encore, reconnaître ses talents. Le grand moment de retrouvailles a lieu en 1999 avec ce concert de la symphonie n°7 de Bruckner, que nous entendons aujourd'hui dans l'émission. Il sera par la suite invité à diriger le concert du nouvel an à Vienne, en 2001 et en 2003.

-

Publicité
1h 59
1h 58
Références

Programmation musicale

  • 16h01
    Symphonie n°7 en Mi Maj : Allegro moderato
    Symphonie n°7 en Mi Maj : Allegro moderato
    Anton Bruckner (Compositeur)
    Symphonie n°7 en Mi Maj : Allegro moderato

    Nikolaus Harnoncourt (Chef d'orchestre), Orchestre Philharmonique de Vienne

    Album Bruckner/Symph. N 7/Harnoncourt (1999)
    Label TELDEC CLASSICS INTERNATIONAL (3984-24488-2)

L'équipe

Lionel Esparza
Lionel Esparza
Lionel Esparza
Production
Antoine Courtin
Réalisation
Elise Lejeune
Collaboration
Floriane Esnault
Collaboration