Préludes et fugues pour piano de Dmitri Chostakovitch par Tatiana Nikolaïeva.
Préludes et fugues pour piano de Dmitri Chostakovitch par Tatiana Nikolaïeva.
Préludes et fugues pour piano de Dmitri Chostakovitch par Tatiana Nikolaïeva.
Préludes et fugues pour piano de Dmitri Chostakovitch par Tatiana Nikolaïeva.
Préludes et fugues pour piano de Dmitri Chostakovitch par Tatiana Nikolaïeva.
Publicité
Résumé

Le cycle de préludes et fugues composé par Dmitri Chostakovitch et interprété par la pianiste russe Tatiana Nikolaïeva clôt cette semaine de disques de légende.

En savoir plus

Dmitri Chostakovitch était l'un des grands jeunes compositeurs russe de la fin des années 1920 et du début des années 1930. Sa carrière, très prometteuse fut cependant bousculée face aux difficultés rencontrées avec les autorités puisqu'il subit en effet une censure du régime soviétique à partir de 1948, après le rapport Jdanov qui mettait à l'index nombre de compositeurs soviétiques pour cause de « formalisme ». Dans ce contexte, il fit un voyage à Leipzig pour le 200ème anniversaire de la mort de Johann Sebastian Bach. En 1950, il participa au jury du prix Bach qui remit le premier prix à la jeune pianiste Tatiana Nikolaïeva. C’est à cette occasion qu’il rencontra la musicienne qui deviendra son amie proche. Cette dernière venait d'interpréter les Préludes et fugues de Bach, ce qui donna envie à Chostakovitch (qui déplorait que les compositeurs allemands aient abandonné le genre du prélude et fugue) de continuer cette tradition. Il entreprit donc de rendre un hommage à Bach en composant cette œuvre dans le style du Clavier bien tempéré (24 préludes et fugues dans toutes les tonalités majeures et mineures), que Tatiana Nikolaïeva jouait en entier et de tête, ce qui fascinait le compositeur. De retour à Moscou, Chostakovitch s’attela à l'écriture du recueil dès octobre 1950 et finit en février 1951. Tatiana Nikolaïeva, pour qui cette œuvre a été écrite, en assura la création les 23 et 28 décembre 1952 à Léningrad ; le concert eut un grand succès même si l’Union des compositeurs s’opposa à l’oeuvre, jugée trop occidentale et archaïque, en décalage avec les codes soviétiques.

À lire aussi : Chostakovitch, Prokofiev, Stravinsky… Les Compositeurs russes face à la Révolution

Relax : Une émission rien que pour vous !

À lire aussi : Une émission rien que pour vous !

Références

Programmation musicale

15h59
Divertissement en Ut Maj HOB II : 47 - symphonie des jouets : 7. Presto / Avec jouets d'enfants
Divertissement en Ut Maj HOB II : 47 - symphonie des jouets : 7. Presto / Avec jouets d'enfants
Leopold Mozart
Divertissement en Ut Maj HOB II : 47 - symphonie des jouets : 7. Presto / Avec jouets d'enfants

Interprètes Neville Marriner

Album Academy of st. Martin-in-the-fields (1989)
Label PHILIPS
16h01
Prélude et fugue pour piano en Si Maj op 87 n°11
Prélude et fugue pour piano en Si Maj op 87 n°11
Dimitri Chostakovitch
Prélude et fugue pour piano en Si Maj op 87 n°11

Interprètes Tatiana Nikolaieva

Album The art of Tatiana NIkolaieva CD 21
Label SCRIBENDUM (SC810-21)
16h06
Prélude et fugue pour piano en mi bémol min op 87 n°14
Prélude et fugue pour piano en mi bémol min op 87 n°14
Dimitri Chostakovitch
Prélude et fugue pour piano en mi bémol min op 87 n°14

Interprètes Tatiana Nikolaieva

Album The art of Tatiana NIkolaieva CD 21
Label SCRIBENDUM (SC810-21)
16h13
Nachthelle D 892 op posth 134
Nachthelle D 892 op posth 134
Franz Schubert
Nachthelle D 892 op posth 134

Interprètes Philip Mayers, Werner Gura

Album Schubert - Nachtgesang, chants nocturnes (1999)
Label Harmonia Mundi (HM HMC 901669)

L'équipe

Lionel Esparza
Lionel Esparza
Lionel Esparza
Production
Antoine Courtin
Réalisation
Elise Lejeune
Collaboration
Floriane Esnault
Collaboration