La symphonie n°5 de Jean Sibelius par Herbert von Karajan - .
La symphonie n°5 de Jean Sibelius par Herbert von Karajan - .
La symphonie n°5 de Jean Sibelius par Herbert von Karajan - .
Publicité
Résumé

Pour Glenn Gould, il s’agit du plus grand disque de l’histoire de l’enregistrement : la cinquième symphonie de Jean Sibelius dirigée par Herbert von Karajan en 1965.

En savoir plus

En Mai 1957, Glenn Gould revient d’une tournée célèbre en URSS ; il passe par Berlin où il doit jouer le troisième concerto de Beethoven avec Herbert von Karajan et l’Orchestre Philharmonique de Berlin. Les deux hommes ne se connaissent pas, sont très dissemblables mais c’est une sorte de coup de foudre artistique !  Karajan adore ce jeune sauvageon non conformiste ; quant à Gould, non seulement il trouve un partenaire à son gout en concerto mais il découvre, grâce à Karajan, un compositeur qu'il ignorait totalement jusque là : Jean Sibelius, dont Karajan joue la cinquième symphonie en deuxième partie de programme. Là encore, coup de foudre immédiat. Les deux ne joueront plus ensemble mais Gould retiendra ce Sibelius… Il enregistre plus tard les trois sonatines puis utilisera le final de cette cinquième symphonie comme musique unique d’un documentaire : "The idea of North".

25 min

Relax : La Joan Sutherland des auditeurs

1h 57
Références

Programmation musicale

  • 16h01
    Symphonie n°5 en Mi bémol Maj op 82 : 1a. Tempo molto moderato - Largamente
    Symphonie n°5 en Mi bémol Maj op 82 : 1a. Tempo molto moderato - Largamente
    Jean Sibelius (Compositeur)
    Symphonie n°5 en Mi bémol Maj op 82 : 1a. Tempo molto moderato - Largamente

    Herbert von Karajan (Chef d'orchestre), Orchestre Philharmonique de Berlin

    Album Karajan Sibelius : Complete recordings on Deutsche Grammophon / CD 2 (2021)
    Label DGG (DEUTSCHE GRAMMOPHON) (002894860667)

L'équipe

Lionel Esparza
Lionel Esparza
Lionel Esparza
Production
Antoine Courtin
Réalisation
Elise Lejeune
Collaboration
Floriane Esnault
Collaboration