Enrico Gatti
Enrico Gatti
Enrico Gatti
Publicité
Résumé

Enrico Gatti a été le premier violoniste italien à se consacrer entièrement à l'étude et l'interprétation du répertoire de la fin du 16ème au début du 19ème siècle sur des instruments originaux... Cette semaine : zoom sur cet artiste !

En savoir plus

Enrico Gatti fut également le premier italien à mener des recherches approfondies à l'étranger et à être convié par les plus prestigieux ensembles européens. En 1986, il fonde le sien : l'Ensemble Aurora mais ce n'est qu'à la fin des année 70 qu'il fait ses premiers pas de concertiste à Rome et à travers l'Italie. 

Avant cela, le violoniste né à Pérouse, fait ses études de musique avec Arnaldo Apostoli et Alfredo Fiorentini. Il obtient alors son diplôme de violon baroque au Conservatoire Populaire de Musique de Genève et se perfectionne ensuite au Conservatoire royal de La Haye.
Sa carrière de concertiste l'amène à se produire sur la plupart des scènes mondiales et a travailler avec de nombreux ensembles tels que Les Arts Florissants, Les Talens Lyriques, Les Taverner Players entre autres. 

Publicité

En plus de son activité de soliste, Enrico Gatti est aussi chef d'orchestre et a de nombreux enregistrements à son actif sous plusieurs labels : Harmonia Mundi, Accent Ricercar, Arcana,... On peut ajouter aussi les enregistrements pour les radios. Tous ont été salués par la critique et certains ont même été couronnés de prix prestigieux. On note le Prix International du Disque Antonio Vivalidi (en 19993 et 1998) ainsi que le Diapason d'Or

Ce qui fait la particularité de l'artiste, c'est ses recherches effrénées et consacrées à la redécouverte ainsi qu'à la valorisation du patrimoine musical italien et notamment avec son ensemble Aurora. Il dit : 

Nous croyons, pour notre part, à la responsabilité de l’interprète. Aujourd’hui, interpréter à bon escient des œuvres musicales d’un passé lointain implique, en amont, un savoir-faire dans l’art de la restauration d’une œuvre et de son contexte, qui précède l’interprétation proprement dite et qui en établit les prémisses stylistiques.

En dehors des scènes, Enrico Gatti se consacre aussi à l'apprentissage et ce depuis des années. Il a notamment enseigné aux conservatoires de Toulouse, Rome ou Milan et dans d'autres écoles de musique en Europe. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

Programmation musicale

  • 10h29
    Gondoliera : Tutte ste putt la gha con mi (violon et basse continue)
    Gondoliera : Tutte ste putt la gha con mi (violon et basse continue)
    Anonyme Venetie Xviiieme Siecle (Compositeur)
    Gondoliera : Tutte ste putt la gha con mi (violon et basse continue)

    Enrico Gatti (Violon Baroque), Massimo Lonardi (Archiluth, Guitare), Ugo Nastrucci (Théorbe, Guitare baroque), Guido Morini (Clavecin)

    Album Canzoni da battello di settecento veneziano (1989)
    Label TACTUS
  • 10h32
    Sonate en trio pour 2 violons et basse continue en ré min op 1 n°12 RV 63 P 1/12
    Sonate en trio pour 2 violons et basse continue en ré min op 1 n°12 RV 63 P 1/12
    Antonio Vivaldi (Compositeur)
    Sonate en trio pour 2 violons et basse continue en ré min op 1 n°12 RV 63 P 1/12

    Enrico Gatti (Violon), Rossella Croce (Violon), Judith Maria Becker (Violoncelle), Monica Putstilnik (Archiluth), Guido Morini (Clavecin)

    Album Folia
    Label GLOSSA (GCD923520/1)
  • 10h42
    Quanno nascette Ninno a Bettlemme
    Quanno nascette Ninno a Bettlemme
    Alfonso Maria De Liguori (Compositeur)
    Quanno nascette Ninno a Bettlemme

    Guido Morini (Chef d'orchestre), Accordone, Marco Beasley (Ténor), Enrico Gatti (Violon), Rossella Croce (Violon), Claudia Combs (Violon)

    Album Marco Beasley - Guido Morini : Il settecento napoletano (2007)
    Label CYPRES (CYP1649)
  • 10h50
    Concerto pour 4 violons et basse continue : 3. Sicilienne
    Concerto pour 4 violons et basse continue : 3. Sicilienne
    Leonardo Leo (Compositeur)
    Concerto pour 4 violons et basse continue : 3. Sicilienne

    Ensemble Aurora, Enrico Gatti (Violon), Marie Rouquie (Violon), Joanna Huszcza (Violon), Sebastiano Airoldi (Violon), Gaetano Nasillo (Violoncelle), Guido Morini (Orgue)

    Album The fiery genius (2017)
    Label ARCANA (A429)
  • 10h54
    Concerto pour 4 violons et basse continue : 4. Allegro
    Concerto pour 4 violons et basse continue : 4. Allegro
    Leonardo Leo (Compositeur)
    Concerto pour 4 violons et basse continue : 4. Allegro

    Ensemble Aurora, Enrico Gatti (Violon), Marie Rouquie (Violon), Joanna Huszcza (Violon), Sebastiano Airoldi (Violon), Gaetano Nasillo (Violoncelle), Guido Morini (Orgue)

    Album The fiery genius (2017)
    Label ARCANA (A429)

L'équipe

Emilie Munera
Emilie Munera
Emilie Munera
Production
Rodolphe Bruneau-Boulmier
Rodolphe Bruneau-Boulmier
Céline Parfenoff
Réalisation
Lisa Creppy
Collaboration