Publicité
Résumé

Toute la semaine, Emilie Munera et Rodolphe Bruneau-Boulmier nous font redécouvrir le ténor allemand Fritz Wunderlich, à l'occasion de la parution de l'intégrale de ses enregistrement chez Decca, réunie dans un grand coffret de 32 disques.

En savoir plus

Pour afficher ce contenu Qualifio, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Coffret Fritz Wunderlich
Coffret Fritz Wunderlich

Wolfang Amadeus Mozart
*La flûte enchantée * : « Ce portrait est un ravissement » – Air de Tamino
Fritz Wunderlich, ténor
Orchestre philharmonique de Berlin
Karl Böhm, direction
Deutsche Grammophon

Wolfang Amadeus Mozart
*L'enlèvement au sérail * : « Welch ein Geschick !... Meinetwegen sollst du sterben !» (Acte III) - Récitatif et duo Constance et Belmonte
Fritz Wunderlich, ténor
Erika Köth, soprano
Orchestre de l'Opéra d'état de Bavière
Eugen Jochum, direction
Deutsche Grammophon

Publicité

♫ **Alban ** Berg
*Wozzeck * : « Du der Platz ist verflucht » (Acte I Sc 2) - Wozzeck et Andres
Fritz Wunderlich, ténor
Dietrich Fischer-Dieskau, baryton
**Orchestre de l’Opéra allemand de Berlin **
Karl Böhm, direction
Deutsche Grammophon

Albert Lortzing
*Tsar et Charpentier : « * Lebe wohl mein flandrisch Mädchen » (Acte II) - Châteauneuf Marie et Choeur
Fritz Wunderlich, ténor
Ingeborg Hallstein
Orchestre symphonique de Bamberg
Chœur de la radio bavaroise
Hans Gierster, direction
Deutsche Grammophon

Références

L'équipe

Emilie Munera
Emilie Munera
Emilie Munera
Production
Rodolphe Bruneau-Boulmier
Rodolphe Bruneau-Boulmier