Patricia Kopatchinskaja
Patricia Kopatchinskaja
Patricia Kopatchinskaja ©Getty - ullstein bild
Patricia Kopatchinskaja ©Getty - ullstein bild
Patricia Kopatchinskaja ©Getty - ullstein bild
Publicité
Résumé

Violoniste, compositrice, interprète mais aussi chanteuse... Patricia Kopatchinskaja est tout ça à la fois ! Elle méritait bien une semaine entière consacrée à sa discographie. On en parle et surtout, on écoute !

En savoir plus

Née en Moldavie au sein d’une famille de musiciens, Patricia Kopatchinskaja a grandi entourée des rythmes et des sonorités de la musique folklorique que ses parents jouaient pour gagner leur vie. Cette approche instinctive de la musique aura une influence indéniable sur son esprit d’indépendance, bien qu’elle ait reçu une éducation musicale classique formelle. À six ans, elle commence le violon et  à 13 ans, sa famille déménage à Vienne pour lui permettre de recevoir une formation musicale avancée. Elle étudie non seulement le violon, mais aussi la composition.

La soif de découvertes (de celle que l'on surnomme parfois "PatKop") la conduit de la musique de la renaissance aux créations contemporaines. Ella a dernièrement créé les concertos pour violon et orchestre de Marton Illes et Francisco Coll (tous deux en 2020). Elle a étendu son répertoire à des rôles vocaux, comme ceux des Mysteries of the Macabre de Ligeti ou du Pierrot Lunaire de Schoenberg, qu'elle a notamment interprétés avec des musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Berlin. Elle a récemment filmé l’Ursonate (« sonate originelle ») dadaïste de Kurt Schwitters.

Publicité

J'ai envie de jouer la musique d'hier comme une musique vivante. Si les gens sont dérangés par mon jeu, c'est bon signe.

Certains la qualifient d'excentrique et d'autres n'aiment pas sa façon de jouer. Car oui, Patricia Kopatchinskaja défait les traditions. Ce qu'elle veut c'est vivre la musique ici et maintenant de manière nouvelle, notamment en créant des contextes ou des mises en scène. En 2016, elle est intervenue à Hambourg avec le Mahler Chamber Orchestra contre la vie musicale sclérosée avec le projet Bye-bye Beethoven, et, en 2017, a réagi au problème de la crise environnementale par le projet Dies irae donné au festival de Lucerne – deux projets qui ont été repris des deux côtés de l’atlantique. Elle a également fait une tournée européenne avec le Saint Paul Chamber Orchestra pour jouer son projet Der Tod und das MädchEn (« La jeune fille et la mort »), dont l’enregistrement chez Alpha a remporté un Grammy en 2018.

Avec la Camerata Bern, elle a réalisé différents projets : Krieg und Chips (« Guerre et chips »), Maria Mater Meretrix (« Marie, mère, courtisane») et Zeit und Ewigkeit (« Le temps et l'éternité »), qui est sorti en disque en 2019. Patricia Kopatchinskaja a maintenant enregistré 28 CD, notamment avec Gidon Kremer ou Teodor Currentzis et dernièrement avec Sol Gabetta pour le disque 'Sol & Pat'.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

Programmation musicale

  • 10h31
    Concerto pour violon en Ré Maj op 35 : 3. Finale. Allegro vivacissimo
    Concerto pour violon en Ré Maj op 35 : 3. Finale. Allegro vivacissimo
    Piotr Ilitch Tchaïkovski
    Concerto pour violon en Ré Maj op 35 : 3. Finale. Allegro vivacissimo

    Interprètes Teodor Currentzis, Patricia Kopatchinskaja

    Album Tchaikovsky et Stravinsky : Concerto pour violon et Les Noces (2016)
    Label Sony Classical (88875165122)
  • 10h43
    Concerto pour violon n°2 en sol min op 63 : 3. Allegro ben marcato
    Concerto pour violon n°2 en sol min op 63 : 3. Allegro ben marcato
    Serge Prokofiev
    Concerto pour violon n°2 en sol min op 63 : 3. Allegro ben marcato

    Interprètes Vladimir Jurowski, Patricia Kopatchinskaja

    Album Stravinsky et Prokofiev : Concertos pour violon (2013)
    Label NAIVE RECORDS (V 5352)
  • 10h49
    Unsterbliche Opfer / War Cadenza (improvisation)
    Unsterbliche Opfer / War Cadenza (improvisation)
    Nikolai Ikonnikov
    Unsterbliche Opfer / War Cadenza (improvisation)

    Interprètes Patricia Kopatchinskaja, Wieslaw Pipczynski, Beata Wursten, Sarah Wursten, Monika Wursten

    Album Time & Eternity (2019)
    Label Alpha (ALPHA545)

L'équipe

Lisa Creppy
Collaboration
Adelino Melo
Mise en onde