Riccardo Muti, © Getty / Hiroyuki Ito / Contributeur
Riccardo Muti, © Getty / Hiroyuki Ito / Contributeur
Riccardo Muti, © Getty / Hiroyuki Ito / Contributeur
Riccardo Muti, © Getty / Hiroyuki Ito / Contributeur
Riccardo Muti, © Getty / Hiroyuki Ito / Contributeur
Publicité
Résumé

Figure marquante de la direction d'orchestre, Riccardo Muti naît à Naples en 1941. Premier prix du Concours de direction Guido Cantelli en 1967, il acquiert rapidement une renommée internationale dès les années 70, notamment en prenant la relève d'Otto Klemperer à la tête du Philharmonia Orchestra.

En savoir plus

Riccardo Muti étudie la philosophie, puis la direction d'orchestre. Il commence par l'apprentissage du violon à 8 ans avant de se mettre au piano à l'âge de 13 ans.

Après avoir remporté le premier prix du Concours Guido Cantelli en 1967, il devient chef de l'Orchestre du Mai musical florentin et sa renommée devient internationale. Il dirige en 1971 au festival de Salzbourg et succède à Otto Klemperer à la tête du Philharmonia Orchestra. En 1980, il prend la direction de l'Orchestre de Philadelphie, où il succède à Eugene Ormandy, puis la tête de la Scala de Milan de 1986 à 2005. En mai 2008, il est nommé directeur musical par l'Orchestre symphonique de Chicago à compter de la saison 2010-2011.

Publicité

Il est invité à diriger le Concert du nouvel an de l'Orchestre philharmonique de Vienne en 1993, 1997, 2000, 2004, 2018 et 2021. Il est un des chefs invités les plus réguliers de l'Orchestre philharmonique de New York et de l'Orchestre national de France. Il a également réalisé des enregistrements avec l'Orchestre philharmonique de Berlin, l'Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise et l'orchestre du Royal Opera.

À l'opéra, il a beaucoup dirigé Verdi et Mozart, ainsi que Rossini ou Puccini. Dans le domaine symphonique, il a enregistré des intégrales de Beethoven, Schubert, Schumann (à deux reprises), Brahms, Tchaïkovsky et Scriabine (symphonies, Poème de l'extase et Prométhée) et des œuvres de Mozart, Mahler (1re symphonie), Bruckner (4e et 6e symphonies), Chostakovitch (5e symphonie). Dans le domaine de la musique vocale sacrée, il a dirigé Haydn (Sept dernières paroles du Christ en croix), Rossini, Verdi et surtout une série d'œuvres assez rares de Cherubini. Il a également enregistré des pages de Stravinsky, Prokofiev, Debussy, Ravel, Chausson et Richard Strauss.

À réécouter : Riccardo Muti, chef d'orchestre (1/5)

Références

Programmation musicale

  • 10h28
    Il barbiere di Siviglia : Ouverture
    Il barbiere di Siviglia : Ouverture
    Gioacchino Rossini
    Il barbiere di Siviglia : Ouverture

    Interprètes Riccardo Muti

    Album Riccardo Muti : The Complete Warner Symphonic Recordings / CD 18 (2021)
    Label WARNER CLASSICS (0190295008345/18)
  • 10h36
    Requiem en ut min (A la mémoire de Louis XVI) : 7. Agnus Dei
    Requiem en ut min (A la mémoire de Louis XVI) : 7. Agnus Dei
    Luigi Cherubini
    Requiem en ut min (A la mémoire de Louis XVI) : 7. Agnus Dei

    Interprètes Riccardo Muti, John Mac Carthy

    Album Riccardo Muti : The Complete Warner Symphonic Recordings / CD 32 (2021)
    Label WARNER CLASSICS (0190295008345/32)
  • 10h45
    Feste romane P 157 : 3. L'ottobrata
    Feste romane P 157 : 3. L'ottobrata
    Ottorino Respighi
    Feste romane P 157 : 3. L'ottobrata

    Interprètes Riccardo Muti

    Album Riccardo Muti : The Complete Warner Symphonic Recordings / CD 53 (2021)
    Label WARNER CLASSICS (0190295008345/53)
  • 10h53
    Feste romane P 157 : 4. La befana
    Feste romane P 157 : 4. La befana
    Ottorino Respighi
    Feste romane P 157 : 4. La befana

    Interprètes Riccardo Muti

    Album Riccardo Muti : The Complete Warner Symphonic Recordings / CD 53 (2021)
    Label WARNER CLASSICS (0190295008345/53)

L'équipe

Emilie Munera
Emilie Munera
Emilie Munera
Production
Emmanuel Benito
Production
Rodolphe Bruneau-Boulmier
Rodolphe Bruneau-Boulmier
Pauline Boisaubert
Collaboration