Portrait de Jean Mazeppa / Horace Vernet : Mazeppa et les loups, 1826 - wikimedia commons
Portrait de Jean Mazeppa / Horace Vernet : Mazeppa et les loups, 1826 - wikimedia commons
Portrait de Jean Mazeppa / Horace Vernet : Mazeppa et les loups, 1826 - wikimedia commons
Publicité
Résumé

Tantôt décrit comme un infâme traitre tantôt comme un honorable modèle à suivre, le nom de Mazeppa est rituellement honni en Russie de toutes les églises orthodoxes de l’empire jusqu’à la révolution d’Octobre 1917, tandis que l'Ukraine le nomme héros de l'Indépendance en 2009.

En savoir plus

Après Byron et Victor Hugo de nombreux peintres et musiciens s’emparèrent de la première partie de l’histoire de Mazeppa – la légende de sa chevauchée sauvage – pour en faire un véritable mythe romantique. Parmi eux, les peintres Delacroix, Géricault, Vernet mais aussi Théodore Chassériau et le compositeur et pianiste Franz Liszt. 

«  Celui qui remplissait alors cette tâche était un gentilhomme polonais, nommé Mazeppa, né dans la palatinat de Podolie. écrit le poète. Il avait été élevé page du roi Jean-Casimir, et avait pris à sa cour quelques teintures des belles-lettres.  Une intrigue qu’il y eut dans sa jeunesse  avec la femme d’un gentilhomme polonais ayant été découverte, le mari le fit fouetter de verges, le fit lier tout nu sur un cheval farouche, et le laissa aller en cet état. Le cheval, qui était du pays de l’Ukraine, y retourna, et y porta Mazeppa demi-mort de fatigue et de faim. Quelques paysans le secoururent : il resta longtemps parmi eux, et se signala dans plusieurs courses contre les Tartares. La supériorité de ses lumières lui donna une grande considération parmi les Cosaques ; sa réputation s’augmentant de jour en jour, obligea le tsar à le faire prince de l’Ukraine ».

Publicité

Programme musical

Piotr Ilitch Tchaïkovski
Mazeppa – Ouverture
Orchestre Symphonique Académique de l’URSS
Evgueni Svetlanov, direction
(Svetlanova)

Piotr Ilitch Tchaïkovski
Mazeppa : Gopak (Acte I Sc 1)
Orchestre de la Radio de Munich
Roman, Kofman, direction
(Orfeo)

Franz Liszt
Mazeppa :  Etude d'exécution transcendante pour piano en ré min S 139 n°4
Nelson Goerner, piano
(Cascavelle)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Franz Liszt
Mazeppa – Poème symphonique
Orchestre Philharmonique de Londres
Bernard Haitink, direction
(Philips)

Références

L'équipe

Marianne Vourch
Marianne Vourch
Marianne Vourch
Production
Dorothée Goll
Collaboration
Sophie Pichon
Réalisation