La reine Elizabeth regardant la représentation des Joyeuses Commères de Windsor au Globe Theatre et La bataille de Bosworth Field
La reine Elizabeth regardant la représentation des Joyeuses Commères de Windsor au Globe Theatre et La bataille de Bosworth Field - David Scott / Graham Turner
La reine Elizabeth regardant la représentation des Joyeuses Commères de Windsor au Globe Theatre et La bataille de Bosworth Field - David Scott / Graham Turner
La reine Elizabeth regardant la représentation des Joyeuses Commères de Windsor au Globe Theatre et La bataille de Bosworth Field - David Scott / Graham Turner
Publicité

Toute l’oeuvre de Shakespeare est tournée vers un but : l’éducation du caractère. Tout l’art du dramaturge est d’écrire des pièces sur le passé pour éclairer le présent. Les compositeurs comme William Byrd, Thomas Morley ou Robert Johnson en composent la musique.

William Shakespeare  est né en Angleterre en 1564 sous le règne d’Elisabeth 1ère et est mort  sous le règne de son successeur Jacques 1er, le fils de Marie Stuart.  Ces deux dates le placent dans l’une des périodes les plus sanglante !

Un seul but dans l'oeuvre de Shakespeare : l'éducation du caractère

Toute l’œuvre de Shakespeare   est tournée vers un but. L’éducation du caractère. Pas seulement  par  le biais de ses fameuses pièces historiques, mais également celui de ses  comédies. Bien souvent des tragédies déguisées. Il ne pouvait certes  écrire directement une tragédie sur Elisabeth 1ère s’il voulait garder  la tête sur les épaules. Tout l’art de Shakespeare est d’écrire des  pièces sur le passé pour éclairer le présent...
Le théâtre est d’abord un moyen pour établir le trait d’union entre une  culture de cour et une culture populaire composée de légendes, de jeux  et de rites communautaires. Le théâtre anglais est dès lors un théâtre  profane, plus ludique. La  musique y a une grande place. Il se consacre  essentiellement à l’histoire de l’Angleterre. Il se fait donc  pédagogique et participe ainsi à la construction d’un « roman  national ». L’éducation  politique du citoyen se fait alors par  l’histoire ; Shakespeare est convaincu que l’individu humain est capable  d’en changer la dynamique. Il est l’héritier de réseaux humanistes  issus de la Renaissance parmi lesquels on trouve au début du XVIè siècle  Erasme, Rabelais, Thomas More, Machiavel…

Publicité

Première diffusion le 17 mars 2019

Retrouvez la suite du texte et la programmation musicale en cliquant ici !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À réécouter : Shakespeare et compagnie
Zig Zag
1h 58

Programmation musicale

  • 06h46
    Concerto n°2 en Si bémol Maj op 83 : Allegretto grazioso
    Concerto n°2 en Si bémol Maj op 83 : Allegretto grazioso
    Johannes Brahms (Compositeur)
    Concerto n°2 en Si bémol Maj op 83 : Allegretto grazioso

    , Petr Altrichter (Chef d'orchestre), Dinorah Varsi, Orchestre Symphonique De Prague

    Album Dinorah Varsi joue Brahms et Chopin / Cd 12 (Live)
    Label GENUIN (GEN15353/12)

L'équipe