Publicité
Résumé

Si Michel-Ange sculptait la pierre, quelques compositeurs ont ciselé leur musique sur quelques uns de ses deux cents sonnets. Selon leur humeur, mélancolique (Hugo Wolf), amoureuse (Britten, qui dédie sa partition à son ami Peter Pears) ou reflétant une intimité inquiète (Dmitri Chostakovitch.) L’Horizon du jour se souvient de Michel-Ange poète, ce 18 février, 450 ans après le décès de l’artiste. (3 jours après la naissance de Galilée)

En savoir plus

INDICATIF – Benjamin BRITTEN :
Sea Interlude n°1 (Peter Grimes)
(Orchestre Symphonique de Londres–André Prévin, en 1976 – EMI)

**Giacomo PUCCINI : **
Tosca (« Vissi d’arte » – 1900)
Anita Cerquetti, soprano – Orchestre du Mai musical Florentin – Gianandrea Gavazzeni, direction, enregistré en 1956 – Decca 440 411-2

Publicité

**Dmitri CHOSTAKOVITCH : **
Suite sur des sonnets de Michel-Ange op 145a (Colère – Dante)
Evgeny Nesterenko, basse – Evgeny Shenderovich, piano, enregistré en 1975 – Melodyia 10 01609

**Benjamin BRITTEN : **
Sept sonnets de Michel-Ange op 22
Mark Padmore, ténor – Iain Burnside, piano, enregistré en 2006 – Signum 122

**Hugo WOLF : **
Trois lieder d’après Michel-Ange Buonarroti
Dietrich Fischer-Dieskau, baryton – Gerald Moore, piano, enregistré en 1959 – EMI 6 88608 2

**Dmitri CHOSTAKOVITCH : **
Suite sur des sonnets de Michel-Ange op 145a (Matin – Amour – Séparation)
Evgeny Nesterenko, basse – Orchestre Symphonique de la Radio Télévision de l’URSS – Gennady Rozhdestvensky, direction, enregistré en concert le 20 avril 1976 – Brilliant 9273

Références

L'équipe

Marc Dumont_149x185
Marc Dumont_149x185
Marc Dumont
Production