Faut-il être âgé(e) et CSP+ pour aimer la musique contemporaine ?

Augustin Braud, Esa-Pekka Salonen, Raminta Serksnyte
Augustin Braud, Esa-Pekka Salonen, Raminta Serksnyte
Augustin Braud, Esa-Pekka Salonen, Raminta Serksnyte
Augustin Braud, Esa-Pekka Salonen, Raminta Serksnyte
Publicité

Après le Cirm de Nice, le Grame de Lyon est en danger puisque la mairie rhodanienne souhaite baisser de 40% sa subvention annuelle. Mais pourquoi tant de haine ?

Des oeuvres pour aimer la musique contemporaine à l’adolescence

Les conseils de Emilie Munera : Jörg Widmann, Peter Eötvös

Publicité

Les conseils de Laurent Vilarem : John Adams, Jonathan Harvey, Hans Abrahamsen

Les conseils de Rodolphe Bruneau Boulmier : Iannis Xenakis, Fausto Romitelli

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Double actualité pour la compagnie Miroirs Étendus

La jeune compagnie Miroirs Étendus donne ce jeudi 26 janvier à Lille un concert consacré à Alex Nante avec la soprano Marie-Laure Garnier.

Miroirs Étendus offre aussi du 10 au 18 février au Théâtre de l'Athénée une nouvelle version d’Orphée et Eurydice de Gluck dans un nouvel arrangement imaginé par l’excellent compositeur Othman Louati.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les chefs d’orchestres jouent la musique d’aujourd’hui

Ce mercredi 25 et jeudi 26 janvier à la Philharmonie de Paris, Esa-Pekka Salonen donne avec l’Orchestre de Paris la création française de sa Sinfonia Concertante pour orgue et orchestre, avec le grand organiste Olivier Latry

A la tête de l’Orchestre du Conservatoire de Paris, le chef ukrainien Kirill Karabits introduit ce lundi, toujours à la Philharmonie de Paris, la Symphonie Titan de Mahler avec deux oeuvres contemporaines, les jubilatoires Fearful Symmetries de John Adams et une belle oeuvre de l’ukrainienne Anna Korsun

Troisième et dernier concert, la cheffe d’orchestre Mirga Gražinytė-Tyla donne ce vendredi 27 janvier à la Maison de la Radio avec le Philharmonique de Radio France un concert avec Fires, une oeuvre de la compositrice lituanienne Raminta Šerkšnytė, imaginée comme un hommage à Beethoven.

L’événement de la semaine : Cornucopia d’Augustin Braud par l’Ensemble 2e2m

L’Ensemble 2e2m crée le mardi 24 janvier, à l’auditorium du Conservatoire de la Rue de Madrid à Paris, une nouvelle oeuvre d’Augustin Braud. Outre cette création, le programme comprend des oeuvres de Liza Lim, Bastien David et Elena Mendoza. De plus, le concert est gratuit !

Coup de gueule : Menaces sur le Grame de Lyon

Mais pourquoi la mairie écolo de Lyon souhaite baisser de 40% la subvention du Grame, centre national de création musicale ?

Le budget pour la culture ne bouge pas, ce qui veut dire que l’argent est redonné ailleurs. Est-ce que la mairie considère que la musique contemporaine est pour les plus de cinquante ans ou pour les CSP+ ? Faut-il aider des domaines déjà à la mode chez les jeunes comme la danse ou le hip-hop ?

La musique contemporaine est unique. Une oeuvre comme la fin de Left Alone du danois Hans Abrahamsen peut être appréciée à 10 ou 90 ans, avec ou sans études car les sentiments qu’elle procurent sont magiques

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe