Helena Tulve, Claude Ledoux, Philip Glass
Helena Tulve, Claude Ledoux, Philip Glass
Helena Tulve, Claude Ledoux, Philip Glass
Helena Tulve, Claude Ledoux, Philip Glass
Helena Tulve, Claude Ledoux, Philip Glass
Publicité
Résumé

Ce soir, nous partons à Nanterre, Martigues, Clermont-Ferrand, Nice et Caen. Pas de Paris pour une fois, et il y aura des automates plus vrais que nature, des belles et des bêtes et des pharaons égyptiens.

En savoir plus

Les concerts de la semaine

Helena Tulve crée samedi 7 novembre à la Maison de la Musique de Nanterre une nouvelle pièce Sans fond ni rivage. Dirigé par Laurent Cuniot, l'Ensemble TM+ interprétera d'abord un superbe programme de musique française avant de conclure par l'œuvre commandée à la compositrice estonienne. 

Le concert promet aussi d'être fascinant visuellement : l'Ensemble TM+ y invite la plasticienne Justine Emard, dont les automates plus vrais que nature interagissent avec la musique. 

Publicité

Diffraction TM+ et Justine Emard, samedi 7 novembre à 18h à la Maison de la musique de Nanterre.  

À réécouter : Helena Tulve : "Extinction des choses vues" sous la direction d'Olari Elts

Festivals

Voici un tout nouveau festival ! La première édition du Festival Vagues Sonores se tient du 3 au 8 novembre à Martigues. Son directeur, Philippe Festou, nous donne trois bonnes raisons d’aller à Martigues.

Festival Vagues Sonores, du 3 au 8 novembre à Martigues.

Direction l'Auvergne ensuite, où Clermont-Ferrand accueille le Festival Musiques Démesurées du 27 octobre au 8 novembre. Plus d’une vingtaine d’événements, des spectacles jeunes publics, des concerts jeunes artistes et un programme varié avec en vedette le formidable compositeur belge Claude Ledoux. 

Festival Musiques Démesurées, du 27 octobre au 8 novembre à Clermont-Ferrand.

Pourquoi composez-vous ?

Question posée à Claude Ledoux, compositeur et professeur au Conservatoire de Paris, qui participera donc au Festival Musique Démesurées de Clermont Ferrand. 

À réécouter : Claude Ledoux

Concerts

Terminons avec deux concerts dédiés à la musique de Philip Glass. Si le compositeur américain est parfois accusé de choisir la facilité, ces spectacles vont vous prouver le contraire. 

Le premier a lieu au Théâtre de Caen avec une nouvelle production de La Belle et la Bête,  opéra filmé de Glass composé en 1994. L'œuvre nécessite une parfaite synchronisation entre la scène et le film de Jean Cocteau. 

La Belle et la Bête, le 6 novembre au Théâtre de Caen, direction, Jean Deroyer, mise en scène, Jan Fedinger, chorégraphie, Alban Richard

Le deuxième spectacle est un événement, car l’Opéra de Nice offre, dans le cadre du Festival Manca, une nouvelle production d’Akhenaten, l’opéra grandiose de Philip Glass sur le pharaon Akhenaten, chanté en égyptien ancien !

Akhenaten, du 1er au 7 novembre à l'Opéra de Nice, direction, Léo Warynski, Akhnaten, Fabrice di Falco, mise en scène, Lucinda Childs.

À lire aussi : VIDEO - Philip Glass, du minimalisme au maximalisme

Références

L'équipe

Laurent Vilarem
Laurent Vilarem
Laurent Vilarem
Production
Céline Parfenoff
Réalisation
Aurore Denizot
Collaboration