Publicité
Résumé

Une histoire "les jeux d'enfants", du violoncelle avec notre Robot Dingo et toujours plus d'actu !

En savoir plus

Histoire Dingo

Il était une fois dans le monde Dingo de la musique classique l’histoire des Jeux d’enfants de Georges Bizet.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Nous sommes à l’automne 1871, Georges Bizet apprend qu’il va être Papa d’un petit Jacques, qui naît quelques mois plus tard.
Il compose alors de la musique pour enfant, douze pièces pour piano à 4 mains inspirées des jeux à la mode à l’époque: la Toupie, Colin Maillard, les petits Chevaux de bois, la poupée…
C’est la première fois en France que l’on évoque l’enfance en musique, **d’autres compositeurs suivront ** son exemple : Claude Debussy avec les *Children Corner * ou Maurice Ravel avec Ma mère l’Oie.
Bizet a composé ses douze pièces pour piano à 4 mains, deux ans plus tard, il donne en concert une version pour orchestre. Il a pris les partitions de 5 des pièces pour piano, et les a réécrites. Il a redistribué et enrichit la mélodie et l’harmonie pour les instruments de l’orchestre. En musique, on dit qu’il réalise une orchestration.

Jeux d'enfants de Bizet 1
Jeux d'enfants de Bizet 1

Les douze pièces :
L'Escarpolette - La Toupie - La Poupée - Les Chevaux de bois - Le Volant - Trompette et tambour - Les Bulles de savon - Les Quatre coins -
Colin-Maillard - Saute-mouton - Petit mari, petite femme - Le Bal
En 1872, Georges Bizet en orchestra cinq mouvements.
Les cinq pièces sont les suivantes :
Marche : Trompette et tambour - Berceuse : La Poupée - Impromptu : La Toupie - Duo : Petit mari, Petite femme - Galop : Le Bal

Robot Dingo

Robot Dingo
Robot Dingo

Qui a inventé le violoncelle, une question d’Aliénor.
On dit du violoncelle, que c’est l’instrument le plus proche de la voix humaine.
Dire qui l’a inventé exactement ne va pas être évident.
Description

Archet
Archet

L’archet, ce morceau de bois auquel on a associé du crin de cheval pour venir frotter les cordes et créer un son. Le violoncelle ressemble à un gros violon, qu’il faut caler entre ses genoux pour pouvoir en jouer.
Le violoncelle a une tête qui ressemble à celle du violon, avec sa volute, une jolie spirale en bois, placé au-dessus de 4 chevilles en bois, des chevilles dans lesquelles passent 4 cordes qui ensuite s’allongent sur quasiment tout le corps de l’instrument.
Elles descendent le long du manche sur lequel on va poser les doigts de la main.
Le pouce est sous le manche et les 4 autres doigts viennent appuyer sur les cordes à des endroits différents en fonction des notes que l’on veut jouer.
Ensuite, il y a ce gros corps que l’on appelle la caisse. Cette caisse est fabriquée généralement dans deux bois : l’épicéa et l’érable. L’érable pour le fond de la caisse, les côtés et le chevalet, cette petite pièce de bois sur laquelle reposent les cordes et qui transmet le son à la table. Cette table sur laquelle se trouvent deux trous joliment dessinés : les ouïes, en épicéa. Elle va permettre d’amplifier le son, joué par les cordes.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

C’est au milieu du 19e siècle. Le violoncelle devient un instrument soliste. Les compositeurs romantiques sont fous de lui. Ils lui écrivent des concertos, des œuvres dans lesquelles le violoncelle se retrouve sur le devant de la scène, accompagné par un grand orchestre. Ils lui écrivent aussi des pièces pour lui tout seul ou accompagné par un piano. C’est à cette époque que l’on fait chanter le violoncelle, comme si l’on faisait chanter une voix.
On s’intéresse déjà à lui un siècle auparavant au 18e siècle mais c’est assez récent et nouveau. Très longtemps le violoncelle ne servait qu’à jouer la basse dans l’orchestre.
Il était là pour faire des notes graves, soutenir les autres.
Malheureusement on ne peut pas dire précisément qui a inventé le violoncelle.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le violoncelle est né en Italie, certainement du coté de Milan où habitaient de nombreux luthiers. Ce sont eux les inventeurs du violoncelle.
Il semblerait que ce soit du côté de Crémone, en Italie, que nous retrouvons les premiers violons, altos et violoncelles dans leur forme moderne. Les luthiers de Crémone sont célèbres, la famille Amatis fabricant de violon, a d’ailleurs formé un certain Antonio Stradivari dit Stradivarius. Ces violons qui date de la fin du 17e, début du 18e siècle sont aujourd’hui peut être les plus recherchés par les musiciens.

**Festival Violoncelle Beauvais du 25 au 31 mai **
Espace culturel François Mitterrand
43 rue de Gesvres
60000 Beauvais
Téléphone : 03 44 15 66 88

téléphone Robot Dingo
téléphone Robot Dingo

Pour poser ta question un seul téléphone : 01 56 40 69 35

Actualité Dingo

Livre Disque
Un très beau livre-disque vient de paraître chez Bizou Muzik, il est intitulé, l’Arbre à Swing

L'Arbre à swing
L'Arbre à swing

Dans un univers simple, poétique, coloré, on se promène de chansons swing en morceaux jazz Manouche.
L’Arbre à Swing chansons de Patrick Chamblas
avec l’aide de Florent Sepchat et les illustrations de Bérangère Rouchon-Borie
Retrouvez Patrick Chamblas en concert
cet été auFestival Un Air de Voyage, le 28 juin à 14h, Cergy-Pontoise
**Rock ici Mômes ** (Sablé-sur-Sarthe) le 16 juillet à 14h00

Références

L'équipe

Nicolas Lafitte © Christophe Abramowitz - RF
Nicolas Lafitte © Christophe Abramowitz - RF
Nicolas Lafitte
Production