Publicité
Résumé

Le ténor espagnol Ismael Jordi évoque le rôle de Nemorino - et quelques-unes de ses idoles, Alfredo Kraus et Tito Schipa - dans L'Elixir d'amour à l'affiche à Strasbourg.

En savoir plus

#DES PLACES POUR L'ANGE DE FEU À L'OPÉRA DE LYON

Une production incandescente de l'ouvrage de Prokofiev à l'Opéra de Lyon, avec Ausrine Stundyte et Laurent Naouri dans les rôles principaux... © Jean-Pierre Maurin
Une production incandescente de l'ouvrage de Prokofiev à l'Opéra de Lyon, avec Ausrine Stundyte et Laurent Naouri dans les rôles principaux... © Jean-Pierre Maurin

Serge Prokofiev
L’ange de feu
Acte II - Entracte
Kirov Orchestra, dir.Valery Gergiev
Philips 446 078-2 (1993)

-- DANS L'ACTUALITE LYRIQUE, LAURENT NAOURI EVOQUE L'ANGE DE FEU À L'OPÉRA DE LYON

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

LE TÉNOR ESPAGNOL ISMAEL JORDI chante Nemorino (ici dans une production de l'Opéra d'Oviedo).

Gaetano Donizetti
L’elisir d’amore
Acte II - "Cantiamo, cantiam, cantiam"
Ingvar Wixell, baryton
Orchestra and Chorus of the Royal Opera House, Covent Garden, dir.John Pritchard
Sony Classical 88697446442 (1977)

L’elisir d’amore
Acte II - "Una furtiva lagrima"
Tito Schipa, ténor
Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan, dir.Carlo Sabajno
EMI Classics 7648642 (1929)

Émission réalisée par Marie Grout

** Ailleurs sur le web **

** Sur le même thème **

Références

L'équipe

Stéphane Grant_149x185
Stéphane Grant_149x185
Stéphane Grant
Production