Publicité
En savoir plus
Emmanuel Ceysson, de l'Opéra de Paris au Met, à New York... © Jean-Christophe Husson
Emmanuel Ceysson, de l'Opéra de Paris au Met, à New York... © Jean-Christophe Husson

Deux jeunes brillants musiciens : le premier, Emmanuel Ceysson (photo), est devenu à l'âge de 21 ans première harpe solo de l'Orchestre de l'Opéra de Paris ; le second, Guillaume Coppola, déjà remarqué par un premier CD Liszt, publie ces jours-ci un album Granados (sous le label Eloquentia)... ® Jean-Christophe Husson

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dans l'émission du jour, vous les découvrirez dans le quotidien de leur travail. Avec Emmanuel Ceysson , chez lui, puis dans les coulisses de l'Opéra Bastille, où le harpiste répétait Les Contes d'Hoffmann d'Offenbach, ainsi qu'un programme de musique de chambre. De la fosse d'orchestre aux studios de répétition, l'occasion d'évoquer son parcours, ses maîtres, son instrument, l'école française de harpe et un récital qui paraît chez Naïve (Opéra Fantaisie).
Puis avec Guillaume Coppola , chez lui et au piano, dans l'intimité et le secret de "fabrication" des Danses espagnoles de Granados, dont le pianiste est allé étudier les partitions à Barcelone - la ville où Granados fonda il y a près d'un siècle son Académie...

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

♫Programme musical :

Elias Parish-Alvars
*Thème et variations sur Norma *
Emmanuel Ceysson, harpe
Naïve V5297 (2012)

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour flûte et harpe en do majeur K299
2ème mvt. Andantino
René Le Roy, flûte
Lili Laskine, harpe
Royal Philharmonic Orchestra, dir.Sir Thomas Beecham
EMI Classics CDH 7 63820 2 (1947)

Elias Parish-Alvars
*Fantaisie sur Lucia di Lammermoor *
Emmanuel Ceysson, harpe
Naïve V5297 (2012)

Ekaterina Walter Kühne
*Fantaisie sur Eugene Oneguine *
Emmanuel Ceysson, harpe
Naïve V5297 (2012)

Claude Debussy
Danse profane
Emmanuel Ceysson, harpe
Orchestre national de Lyon, dir.Jun Märkl
Naxos 8.572675 (2010)

Jean-Michel Damase
*Fantaisie sur des motifs des Contes d'Hoffmann *
Emmanuel Ceysson, harpe
Naïve V5297 (2012)

Enrique Granados
Allegro de concierto
Guillaume Coppola, piano
Eloquentia EL1236 (2012)

Enrique Granados
Danzas espanolas
"Melancolica"
Guillaume Coppola, piano
Eloquentia EL1236 (2012)

Enrique Granados
Danzas espanolas
"Andaluza"
Guillaume Coppola, piano
Eloquentia EL1236 (2012)

Enrique Granados
Danzas espanolas
"Valenciana"
Guillaume Coppola, piano
Eloquentia EL1236 (2012)

Franz Liszt
Rhapsodie hongroise n°2
Guillaume Coppola, piano
Eloquentia EL1130 (2009)

Enrique Granados
Danzas espanolas
"Oriental"
Guillaume Coppola, piano
Eloquentia EL1236 (2012)

Enrique Granados
Danzas espanolas
"Fandango"
Guillaume Coppola, piano
Eloquentia EL1236 (2012)

Emission réalisée par Pierre Willer. Reportage enregistré lundi 3 & mardi 4 septembre 2012. Remerciements aux artistes.

** Ailleurs sur le web **

Références

L'équipe

Stéphane Grant_149x185
Stéphane Grant_149x185
Stéphane Grant
Production