L'ensemble Les Traversées Baroques fondé par Etienne Meyer et Judith Pacquier
L'ensemble Les Traversées Baroques fondé par Etienne Meyer et Judith Pacquier
L'ensemble Les Traversées Baroques fondé par Etienne Meyer et Judith Pacquier - Edouard Barra
L'ensemble Les Traversées Baroques fondé par Etienne Meyer et Judith Pacquier - Edouard Barra
L'ensemble Les Traversées Baroques fondé par Etienne Meyer et Judith Pacquier - Edouard Barra
Publicité
Résumé

Malmenés depuis deux ans, les ensembles musicaux indépendants tentent de regarder aujourd'hui vers un avenir plus radieux. Les musiciens Marianne Piketty du Concert Idéal et Etienne Meyer des Traversées Baroques, ainsi que Jacques Toubon, président de la Fevis, font le point sur l'état du secteur.

En savoir plus

On en recense 190 sur tout le territoire. Les ensembles musicaux indépendants représentent selon Jacques Toubon la troisième force du paysage de la musique savante, "réunis par un même projet commun : celui de diffuser la musique au plus grand nombre".

Ce mouvement d’essor des ensembles indépendants a débuté dans la seconde partie du XXe siècle lorsque les musiciens se sont emparés d’une volonté de redécouverte de la musique baroque. Mais ce mouvement ne s’est pas arrêté à la seule musique ancienne, il a ensuite touché la totalité du spectre musical. Pour Jacques Toubon, président de la Fevis (la fédération des ensembles vocaux et instrumentaux spécialisés), les ensembles français couvrent tous les répertoires et c’est ce qui en fait précisément sa richesse.

Publicité

Selon Marianne Piketty, violoniste et fondatrice en 2013 de son ensemble Le Concert Idéal, la force des ensembles indépendants est de bénéficier d’une certaine souplesse et liberté, autant d’un point de vue organisationnel qu’artistique. "Cette liberté musicale est primordiale pour nous et nous permet d'aller plus loin dans nos projets" souligne la musicienne.

1h 58

"La crise sanitaire nous a obligés à être imaginatifs" Etienne Meyer

Après deux années de crise qui ont durement touché le secteur musical et en particulier les ensembles musicaux, Etienne Meyer, fondateur des Traversées Baroques s’estime chanceux d’avoir pu surmonter cette période difficile.
Le plus dur reste maintenant à attirer à nouveau le public qui semble encore frileux à l’idée de revenir dans les salles de spectacles. "Les habitudes du public changent, les spectateurs prennent leurs billets de plus en plus tardivement" s’inquiète le musicien. Mais il est important de rester optimiste : l'été arrive et son lot de festivals alléchant aussi...

Références

Programmation musicale

  • 08h36
    Sinfonia en Sol Maj RV 739 (La verità in cimento) : 1. Allegro
    Sinfonia en Sol Maj RV 739 (La verità in cimento) : 1. Allegro
    Antonio Vivaldi
    Sinfonia en Sol Maj RV 739 (La verità in cimento) : 1. Allegro

    Interprètes Marianne Piketty

    Album Vivaldi : L'âge d'or (2021)
    Label Evidence (EVCD076)
  • 08h46
    Uscite à mille, à mille - pour ensemble vocal et instrumental
    Uscite à mille, à mille - pour ensemble vocal et instrumental
    Domenico Mazzocchi
    Uscite à mille, à mille - pour ensemble vocal et instrumental

    Interprètes Etienne Meyer

    Album Prima le parole (2022)
    Label ACCENT (ACC24384)

L'équipe

Jean-Baptiste Urbain
Jean-Baptiste Urbain