Paul Meyer
Paul Meyer
Paul Meyer - Vandoren Edith Held
Paul Meyer - Vandoren Edith Held
Paul Meyer - Vandoren Edith Held
Publicité
Résumé

Grand habitué du Festival Vents d'hiver de la saison musicales des Invalides, Paul Meyer s'y voit décerner cette année une carte blanche. On aura la chance de pouvoir l'entendre à la fois comme soliste et comme chef auprès de la Garde républicaine.

avec :

Paul Meyer (clarinettiste et chef d'orchestre français (1965)).

En savoir plus

Festival Vents d'hiver, du 4 au 28 mars au Musée de l'Armée

Au mois de mars, ce festival unique à Paris met à l’honneur tous les instruments à vent tels clarinette, hautbois, flûte ou cor, mais également saxophone et trompette et, plus largement encore, le souffle, en s’ouvrant même à la voix.

Publicité

Carte blanche à Paul Meyer : Le jeudi 14 mars – Cathédrale Saint-Louis des Invalides

Ayant eu le privilège de tisser une étroite complicité avec le grand Benny Goodman, égale à celle qui le lie à Michel Portal, Paul Meyer a intégré le cénacle des grands artistes à la carrière vraiment internationale. Sur tous les continents, son jeu étincelant jusqu'à l'incandescence, au style à la fois brillant et racé, fait office de référence mais cet artiste consacré n'entend pas moins mener son propre chemin, explorant volontiers le répertoire contemporain, tout en s'inscrivant, par ailleurs, dans le strict respect d'une tradition, à laquelle il apporte néanmoins un indéniable supplément d'âme. 

Ce concert revêt la forme d'une Carte blanche à Paul Meyer, s'y présentant successivement en soliste et à la direction de l'orchestre, dans un programme original portant sa signature. S'ouvrant sur un rythme militaire, il intègre une création d'André Chpelitch et s'achève avec une œuvre monumentale et à valeur testamentaire de Franck.

Programme

  • Louis Spohr, Notturno militaro, opus 34, pour instruments à vent
  • André Chpelitch, "Un voyage extraordinaire" d' après Jules Verne, Rhapsodie pour clarinette et orchestre d' harmonie ( création )
  • César Franck, Symphonie en ré mineur, pour orchestre

Distribution

Soliste Paul Meyer, clarinette
Orchestre d'harmonie de la Garde républicaine
François Boulanger et Paul Meyer, direction

Prochains concerts

  • le 4 avril - Théâtre Pierre Fresnay (Ermont, 95) avec François Salque et Eric Le Sage

Programmation musicale

Ludwig SPOHR
Concerto n°1 en ut majeur op.26 : 2. Adagio
Paul Meyer, Orchestre de chambre de Lausanne
ALPHA

Philippe HERSANT
Osterlied pour quintette à vent et piano
Les Vents français, Eric Le Sage
WARNER 

André JOLIVET
Sonate op.47 pour flûte, hautbois, clarinette et piano : 2. joyeux
Les Vents français, Eric Le Sage
WARNER 

Références

Programmation musicale

  • 08h32
    SPOHR Concerto n°1 en ut min op 26 : Adagio
    SPOHR Concerto n°1 en ut min op 26 : Adagio
    LUDWIG SPOHR (Compositeur)
    SPOHR Concerto n°1 en ut min op 26 : Adagio

    LUDWIG SPOHR (Compositeur), PAUL MEYER (Chef d'orchestre), PAUL MEYER, ORCHESTRE DE CHAMBRE DE LAUSANNE

    Album Louis Spohr the forgotten master (2012)
    Label ALPHA (ET MBM) @ (ALPHA 605)
  • 08h40
    HERSANT Osterlied pour quintette à vent et piano
    HERSANT Osterlied pour quintette à vent et piano
    Philippe HERSANT (Compositeur)
    HERSANT Osterlied pour quintette à vent et piano

    Philippe HERSANT (Compositeur), Les Vents français, Eric Le Sage

L'équipe

Saskia de Ville
Production