Portrait de la guitariste et compositrice Emilia Giuliani Guglielmi
Portrait de la guitariste et compositrice Emilia Giuliani Guglielmi
Portrait de la guitariste et compositrice Emilia Giuliani Guglielmi - Inconnu
Portrait de la guitariste et compositrice Emilia Giuliani Guglielmi - Inconnu
Portrait de la guitariste et compositrice Emilia Giuliani Guglielmi - Inconnu
Publicité
Résumé

La guitariste et compositrice italienne Emilia Giuliani Guglielmi a fait aimer la guitare au cœur du XIXe siècle, une époque où l'on considère cet instrument comme secondaire, rebelle et peu important...

En savoir plus

Emilia Giuliani Guglielmi est née le 23 avril 1813 à Vienne, elle finit sa vie à Budapest, mais elle est bien de nationalité italienne. Son père, Mauro Giuliani, est d’ailleurs un des compositeurs et guitaristes les plus renommés de son pays. C’est lui qui lui transmet l’apprentissage et l’amour de la guitare…

En 1828, après quelques années chez sa tante à Palerme, Emilia rejoint son père installé à Naples. Dans cette ville, elle donne ses premiers concerts en duo avec lui. Elle a seulement 14 mais déjà, le public est conquis et la presse écrit qu’elle suscite de grands espoirs.

Publicité

À lire aussi : Emilia Giuliani, une vie dédiée à la guitare

Non seulement ces grands espoirs vont se concrétiser, mais sans l’aide de son père puisqu’un an après ce premier concert, la guitariste revient seule sur scène, toujours à Naples, pendant les entractes d’un opéra de Donizetti. Le lendemain, un article écrit qu’elle est la rivale de son père et méritait bien les applaudissements sans partage des hauts rangs et du public.

De guitariste à compositrice

Devenue orpheline à 16 ans, elle poursuit son activité de musicienne et publie sa musique pour la première fois en 1834 : des variations sur des thèmes de Bellini. Emilia Giuliani n’a alors que 21 ans. Elle continue d’écrire, d’autres variations, des fantaisies et en 1840, son œuvre la plus aboutie : six préludes pour la guitare.

En parallèle, elle continue de jouer partout en Europe, comme à Florence où elle donne un concert avec Franz Liszt, à Vienne, sa ville natale ou encore à Venise où le public la rappelle plusieurs fois sur scène. Emilia Giuliani parvient à faire aimer la guitare dans au cœur du 19e siècle qui considère cet instrument comme rebelle ou de peu d’importance. Un exploit qu’elle doit à son talent et qu’elle met en lumière jusqu’à sa mort à l’âge de 37 ans.

À lire aussi : Isaac Albéniz : 7 (petites) choses que vous ne savez (peut-être) pas sur le compositeur d’Asturias

Références

Programmation musicale

  • 07h49
    6 Préludes pour guitare acoustique : 1. Moderato
    6 Préludes pour guitare acoustique : 1. Moderato
    EMILIA GIULIANI
    6 Préludes pour guitare acoustique : 1. Moderato

    Interprètes EMILIA GIULIANI, EMILY SHAW

    Album Vespers (2019)
    Label EMILY SHAW
  • 07h50
    6 Préludes pour guitare acoustique : 3. Presto
    6 Préludes pour guitare acoustique : 3. Presto
    EMILIA GIULIANI
    6 Préludes pour guitare acoustique : 3. Presto

    Interprètes EMILIA GIULIANI, EMILY SHAW

    Album Vespers (2019)
    Label EMILY SHAW
  • 07h51
    6 Préludes pour guitare acoustique op 46 : 6. Allegro
    6 Préludes pour guitare acoustique op 46 : 6. Allegro
    EMILIA GIULIANI
    6 Préludes pour guitare acoustique op 46 : 6. Allegro

    Interprètes EMILIA GIULIANI, PAOLO AMICO

    Album Emilia Giuliani : Opere complete per chitarra
    Label MOVIMENTO CLASSICAL

L'équipe

Aliette de Laleu
Aliette de Laleu
Aliette de Laleu
Production