Christophe Chassol ©Radio France - Christophe Abramowitz
Christophe Chassol ©Radio France - Christophe Abramowitz
Christophe Chassol ©Radio France - Christophe Abramowitz
Publicité
En savoir plus

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le concerto pour orchestre de Béla Bartók est mystérieux et sombre. Christophe Chassol révèle des instants lumineux au sein de l'oeuvre et même des similitudes avec le jazz.

Références

L'équipe